Ecoutez Radio Sputnik
    Instagram nuit gravement à la santé, selon des scientifiques britanniques

    Instagram nuit gravement à la santé, selon des scientifiques britanniques

    © AFP 2017 Josh Edelson
    Société
    URL courte
    0 42

    Chacun d’entre nous a déjà eu des sentiments de colère, de malaise ou de rancune en étant en ligne. Des insultes aux commentaires, des trolls se moquant de quelqu’un ou même un nombre insuffisant de «j’aime», tout ça nuit très gravement à notre santé. Selon des chercheurs, de tous les réseaux sociaux, Instagram serait le plus dangereux.

    Des scientifiques britanniques ont qualifié Instagram de réseau social le plus dangereux pour la santé, selon un rapport publié le vendredi 19 mai par la Société royale de santé publique (The Royal Society for Public Health) et le Mouvement pour la santé des jeunes (Young Health Movement). Selon les spécialistes, 91 % des jeunes âgés de 16 à 24 ans utilisent les réseaux sociaux sur Internet.

    Les chercheurs ont interrogé 1 479 personnes âgées de 14 à 24 ans. Les jeunes ont été interrogés sur leurs réseaux sociaux préférés et invités à évaluer chacun d'eux à partir de quelques mots clés, « solitude », « dépression », « anxiété », « insulte », « création de l'image extérieure ». Au total, chaque personne a dû répondre à 14 questions.

    L'étude a analysé YouTube, Instagram, Snapchat, Facebook et Twitter. Dans cette liste, YouTube a l'image la plus positive. Ce réseau a « l'impact le plus positif » sur les cerveaux des jeunes. Twitter et Facebook viennent ensuite. Snapchat et Instagram ont reçu moins de commentaires élogieux parmi tous les utilisateurs.

    « Il est intéressant de voir qu'Instagram et Snapchat sont classés comme les pires pour la santé mentale et le bien-être. Les deux plates-formes sont pourtant très axées sur l'image et il semble qu'elles peuvent entraîner des sentiments de manque et d'anxiété chez les jeunes », a déclaré Shirley Cramer, la directrice générale de la Société royale de santé publique.

    « Les réseaux sociaux en termes de dépendance sont plus dangereux que les cigarettes et l'alcool. Le taux d'anxiété et de dépression chez les jeunes au cours des 25 dernières années a augmenté de 70 %. Les réseaux sociaux sont associés à une augmentation de l'anxiété, de la dépression et des troubles du sommeil » concluent les chercheurs.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Facebook engloutira bientôt tous vos réseaux sociaux
    La Main du Kremlin s'introduit à la cérémonie des Oscars
    Trump explique pourquoi il se sert de Twitter
    Vous voulez aller aux USA? Veuillez présenter votre compte Facebook!
    Tags:
    internautes, Internet, impact, insulte, dépression, réseaux sociaux, scientifiques britanniques, Instagram, Inc, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik