Société
URL courte
0 11
S'abonner

Précipitations torrentielles, inondations, glissements de terrain… La pire catastrophe naturelle depuis le tsunami de 2004 s’est abattue sur le Sri Lanka, faisant des centaines de morts et de blessés.

Ces derniers jours des pluies de mousson, les plus meurtrières depuis plus de 10 ans, sont tombées sur le Sri Lanka, provoquant précipitations torrentielles, inondations et glissements de terrain.

Selon le bilan de lundi, au moins 164 personnes ont perdu la vie, annoncent les services de secours.

En outre, 104 personnes sont toujours portées disparues et 88 autres restent hospitalisées, indique par ailleurs le Disaster Management Centre (DMC). Près de 2 000 maisons ont été détruites.

« J'habite dans cette zone depuis 27 ans, des inondations, nous en avons traversées, mais je n'avais jamais vu autant d'eau », a raconté à l'AFP le charpentier J. H. Siripala.

De nouvelles pluies de mousson prévues lundi et mardi par le département météorologique pourraient venir compliquer les efforts des secours.

L'armée a mobilisé des hélicoptères, des bateaux et des véhicules amphibies pour porter assistance aux sinistrés et distribuer de la nourriture et des produits de première nécessité.

Le Sri Lanka a également lancé un appel à l'aide internationale. L'Inde a notamment dépêché plusieurs navires militaires comptant entre autres une équipe médicale. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) doit fournir des médicaments dans les zones sinistrées.

La Chine vise à envoyer au Sri Lanka de l'aide humanitaire d'un montant de 2,2 millions de dollars, annonce l'agence Xinhua citant le ministère chinois du Commerce. Le ministre russe des Situations d'urgence a aussi proposé son aide au Sri Lanka.

Il s'agit de la pire catastrophe naturelle qui s'est abattue sur le Sri Lanka depuis le tsunami de 2004, faisant 38 000 morts, et de la pire inondation dans la région depuis mai 2003, alors que 250 personnes avaient été tuées et 10 000 maisons détruites par des pluies de mousson particulièrement fortes.

L'année dernière, la mousson avait coûté la vie à plus de 100 personnes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Poutine déplore les victimes des cataclysmes au Sri Lanka
Des inondations et des glissements de terrain font 91 victimes au Sri Lanka
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Tags:
victimes, pluies torrentielles, inondation, Sri Lanka
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook