Société
URL courte
1112
S'abonner

Travis Kalanick, PDG d’Uber Technologies, a dû quitter son poste sous la pression des investisseurs de la compagnie. Il continuera néanmoins de siéger au conseil d'administration.

Le fondateur d'Uber Technologies, Travis Kalanick, a démissionné de son poste de directeur général du spécialiste des véhicules de transport avec chauffeur (VTC), relate le journal The New York Times.

Travis Kalanick, qui s'était déjà mis en congé de son entreprise le 13 juin, continuera toutefois de siéger au conseil d'administration.

Le groupe Uber est dans la tourmente depuis plusieurs mois, faisant face à des démissions et renvois en série sur fond, principalement, d'accusations de sexisme et de harcèlement au travail.

Le fondateur d'Uber a été fragilisé depuis plusieurs semaines par des accusations selon lesquelles il aurait laissé prospérer une culture d'entreprise favorisant le sexisme et les discriminations de toutes sortes au sein de sa société, qui affiche la plus haute valorisation au monde pour une entreprise non cotée — 68 milliards de dollars (61 milliards d'euros) — après avoir bousculé dans de nombreux pays les marchés très réglementés des taxis.

Lire aussi:

Taxis contre Uber: le combat ne fait que commencer!
Uber: Travis Kalanick, fondateur de la startup la plus chère du monde
Le blog sarcastique d'un conducteur Uber fait de l'ombre au compte Twitter de l’entreprise
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Tags:
démission, taxi, Uber, Travis Kalanick
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik