Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    La plupart des Allemands et des Italiens d'avis qu'au moins un autre pays quittera l'EU

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    Sputnik.Opinions (36)
    8240

    Près d’un an après le Brexit, plus de la moitié des résidents de l’Allemagne et de l’Italie ainsi qu’un tiers des Britanniques estiment que l’exemple de la Grande-Bretagne sera prochainement suivi par d’autres pays de l’UE.

    Alors que vendredi prochain marquera le premier anniversaire du référendum sur le Brexit, qui s'est soldé par la décision des Britanniques d'entamer le divorce avec Bruxelles, un récent sondage réalisé pour Sputnik révèle le scepticisme des Européens concernant l'avenir de l'Union.

    Ainsi, 52% des Allemands, 57% des Italiens et 64% des Britanniques ayant participé au sondage estiment qu'au moins un membre de l'UE pourrait la quitter au cours des prochaines années.

    Selon le sondage, 55% des citoyens britanniques, 50% des Italiens, 42% des Français ainsi que 39% des Allemands interrogés estiment que plus d'un pays prendra la décision de quitter l'UE.

    Combien de pays pourraient suivre l’exemple du Royaume-Uni et quitter l’Union européenne?
    Combien de pays pourraient suivre l’exemple du Royaume-Uni et quitter l’Union européenne?

    Le sondage a été réalisé par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) du 21 au 25 avril 2017 en France, en Allemagne, en Italie et au Royaume-Uni auprès de 3.203 personnes de plus de 18 ans. L'étude est représentative de la population du pays par sexe, âge et répartition géographique. La marge d'erreur s'élève à 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%

    Dossier:
    Sputnik.Opinions (36)

    Lire aussi:

    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Une explosion vise un car de touristes près des pyramides en Égypte (photos)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik