Ecoutez Radio Sputnik
    La moitié du monde veut payer moins d’impôts

    La moitié du monde veut payer moins d’impôts

    © Sputnik. Vladimir Trefilov
    Société
    URL courte
    329324

    La moitié de la population mondiale préférerait prendre en charge financièrement certains services (éducation, santé…) et payer moins d’impôts, selon un sondage Gallup international publié le 22 juin.

    Un nouveau sondage de Gallup International réalisé dans 68 pays révèle qu'environ 50% des citoyens du monde préféreraient payer moins d'impôts. En échange, ils seraient d'accord pour assumer l'entière responsabilité financière de l'éducation, la santé et la sécurité sociale.

    En revanche, 37% des personnes interrogées sont d'un avis opposé et estiment que l'État doit prendre en charge ses citoyens. Selon eux, la santé et l'éducation doivent être essentiellement gratuits, et en outre, la police et les pompiers doivent être à l'abri du besoin.

    Les citoyens des États-Unis et d'Amérique latine, ainsi que de la plupart des pays européens, sont parmi eux qui sont en faveur d'impôts bas et d'une forte responsabilité individuelle. La Scandinavie et les pays d'Asie, notamment la Chine, le Japon et la Thaïlande, sont favorables à ce que l'État gère les problèmes sociaux.

    En Russie, les avis sont partagés. 39% préconisent de payer moins d'impôts, tandis que 36% sont prêts à payer tout ce qu'il faut et prônent la responsabilité de l'État. En France également, l'opinion se divise, à 37% contre 42% respectivement.

    Selon les chercheurs, le point de vue dépend en bonne partie de l'âge des personnes interrogées et de leur éducation. Par exemple, la majorité des habitants âgés de moins de 55 ans se prononcent contre les impôts. En outre, plus le niveau d'éducation d'une personne est élevé, plus elle est favorable au paiement d'impôts importants.

    Lire aussi:

    Les étrangers ne sont pas les bienvenus au Japon, selon un sondage
    Antarctique: Moscou veut déployer un centre de sondage de la Terre
    Frappes US en Syrie: un sondage révèle l'attitude des Américains
    Tags:
    impôt, sondage
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik