Société
URL courte
0 161
S'abonner

Etre agressé par un voleur, c’est toujours difficile et frustrant. Mais si une célébrité vient à votre secours, la colère et les sentiments négatifs peuvent s’en trouver atténués. Surtout lorsque l'on reconnaît l'acteur Daniel Radcliff, plus connu du grand public sous le nom de Harry Potter.

Deux hommes armés de couteaux, sur une moto, ont agressé un touriste de 50 ans n'étant venu que pour quelques jours au Royaume-Uni dans un quartier de Chelsea, à Londres. Ils lui ont volé son sac Louis Vuitton puis l'ont poignardé au visage, indique Evening Standard.

L'ex-policier David Videcette, qui a assisté à l'attaque, a essayé de rattraper les malfaiteurs, mais ces derniers se sont rapidement enfuis. Quand M.Videcette est retourné auprès de la victime, il y a découvert le très célèbre acteur britannique Daniel Radcliffe, qui joue le personnage d'Harry Potter dans la série de films du même nom, adaptée des romans de J. K. Rowling.

«C'était un moment un peu irréel. Je lui ai demandé: "vous êtes Daniel Radcliffe?", ce à quoi il m'a répondu: "Oui, c'est moi"», a affirmé l'ex-policier.

Toujours selon lui, l'acteur de Harry Potter était très agréable, «la plupart des stars ne se seraient pas arrêtées afin de porter secours».

«La victime a été très, très secouée», a souligné David Videcette.

La porte-parole de Daniel Radcliffe a confirmé que l'acteur avait été présent sur le lieu de l'agression, sans faire plus de commentaires.

La police a ouvert une enquête à la suite de cette agression.

Lire aussi:

Hambourg: la police dément l’agression des gardes de l’hôtel où est descendu Poutine
Saisie record de cocaïne dans un port de Hambourg
Londres dévoile des sources de financement des organisations islamistes au Royaume-Uni
La visite de Trump au Royaume-Uni reportée à 2018
Brexit: le nombre de crimes de haine atteint un niveau record au Royaume-Uni
Tags:
arme blanche, agression, touristes, Daniel Radcliffe, Royaume-Uni, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik