Ecoutez Radio Sputnik
    Panorama de Riyad

    L’Arabie transforme des îles de mer Rouge en hôtels de luxe. Quid de la charia?

    © Sputnik . Aleksandr Yurev
    Société
    URL courte
    418
    S'abonner

    En dépit de la charia, interdisant entre autres la consommation d'alcool et le port du bikini, quitte à les ériger en infraction pénale, l'Arabie saoudite a annoncé mardi le lancement d'un projet touristique d'envergure visant à transformer une cinquantaine d'îles de la mer Rouge en station balnéaire de luxe.

    L'Arabie saoudite envisage de transformer une cinquantaine d'îles de la mer Rouge en station balnéaire de luxe, qui s'étendra sur 180 km, de la localité d'Amlaj à la ville d'Al-Wajh, sur la côte nord-ouest de l'Arabie saoudite, relate l'agence officielle SPA.

    Les premiers investissements seront assurés par un fonds public saoudien avant l'ouverture du projet à des partenaires internationaux.

    Les travaux de la première phase seront lancés au troisième trimestre de 2019, toujours selon SPA. Ils permettront d'agrandir un aéroport local et de construire des hôtels et des résidences de luxe.

    La fin des travaux de cette première phase est prévue pour le troisième trimestre de 2022.

    Ce projet, dont le coût n'a pas été révélé, s'inscrit dans le vaste plan de réformes économiques initié par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane.

    Appelé Vision 2030, ce programme est destiné à diversifier l'économie saoudienne trop dépendante du pétrole.

    L'Arabie saoudite, l'un des pays les plus conservateurs au monde, où les jeunes de moins de 25 ans représentent plus de la moitié de la population, veut conformément à ce plan stimuler à 6% les dépenses des foyers pour les activités de loisirs.

    Vision 2030 prévoit la création de centaines de lieux de divertissement à travers le pays d'ici 2020.

    Lire aussi:

    Pourquoi les positions des Émirats et de l'Arabie saoudite diffèrent sur le Qatar?
    Scandale de la minijupe en Arabie Saoudite: la jeune fille libérée
    L'Arabie saoudite accusée de financer le terrorisme au Royaume-Uni
    Arabie saoudite ou Qatar, un choix délicat pour la Turquie
    Le Président égyptien ratifie la cession de deux îles à l'Arabie saoudite
    Tags:
    charia, station balnéaire, Riyad, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik