Ecoutez Radio Sputnik
    glace

    Même le sèche-cheveux ne peut pas faire fondre cette glace inventée au Japon

    CC0 / pixabay
    Société
    URL courte
    0 53

    «La glace ne fondra pas et sa forme ne changera pas même sous l’effet de l'air chaud du sèche-cheveux», découvrez cette glace qui peut résister à la chaleur pendant plusieurs minutes grâce à un ingrédient plutôt insolite.

    Des chercheurs du Biotherapy Development Research Center de la ville japonaise de Kanazawa ont trouvé la solution pour les gourmands qui ont du mal à se régaler avec une glace pendant la canicule: la sucrerie fraîche ne tombera plus sur le pantalon et les doigts ne resteront plus collés à cause du sucre.

    À en croire le président du centre de recherche sur la biothérapie, Takeshi Toyoda, même l'air chaud du sèche-cheveux ne sera pas en mesure de changer la forme de cette glace «résistante à la chaleur».

    «La glace ne fondra pas et sa forme ne changera pas même sous l'effet de l'air chaud du sèche-cheveux», s'est-il vanté.

    Pourtant, cet effet insensé est dû au pur hasard, à un tsunami et… aux fraises.

    En 2011, le Japon a été frappé par un tsunami qui a rendu une énorme quantité de fraises pas assez présentables pour être commercialisées. Alors, le Biotherapy Development Research Center a demandé à un chef pâtissier d'inventer un dessert à base de fraises. Le chef a donc décidé de mélanger les fraises, et plus précisément le polyphénol, molécule extraite des baies, avec différents desserts et a remarqué que cet ingrédient les solidifiait instantanément. C'est ainsi que l'idée de figer la glace est née.

    Lire aussi:

    Il a eu chaud: un Russe arrêté pour avoir volé… de la glace!
    Un mystère de la glace lunaire bientôt résolu
    À l’aube d’une révolution des hydrocarbures: la Chine extrait de la glace combustible
    Que fait Poutine après le bureau? Un petit match de hockey sur glace! (vidéo)
    Tags:
    fraises, glace, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik