Société
URL courte
180
S'abonner

Ayant compris qu'il n'y avait aucun parc où sa fille handicapée pouvait jouer avec ses amis, ce papa du Texas a abandonné son business pour en construire un lui-même.

La fille de Gordon Hartman, habitant du Texas, souffre d'autisme, ce qui l'empêche de communiquer normalement avec les autres enfants. Pour permettre à Morgan (c'est son nom) de jouer librement avec les enfants qui ont les mêmes particularités et avec des adultes, il a donc décidé, en 2007, de vendre son entreprise de construction et de se lancer dans la construction d'un parc accessible aux enfants «particuliers».

From construction site to paradise. ☀️💦 #TBT #MorgansInspirationIsland #MorgansWonderland #TexasToDo #VisitSanAntonio

Публикация от Morgan's Wonderland (@morganswonderlandtexas) Июл 27 2017 в 8:30 PDT

 

À ces fins, il a créé une organisation à but non lucratif, The Gordon Hartman Family Foundation, qui aide les enfants handicapés.

 

Le parc, doté de carrousels, de petits trains et d'autres attractions, mais aussi de zones de jeu pour les enfants handicapés, lui a d'abord coûté 34 millions de dollars. Baptisé Morgan's Wonderland, il a ouvert en 2010 à San Antonio, Texas.

 

D'habitude, ces attractions «normales» sont inaccessibles aux enfants handicapés.

100% pure bliss. Happy Friday, everyone! 📷: @robin_jerstad! 💦🏝⛱ #MorgansInspirationIsland #MorgansWonderland #inclusion #TexasToDo

Публикация от Morgan's Wonderland (@morganswonderlandtexas) Июл 7 2017 в 6:18 PDT

 

Un million de visiteurs de 67 pays et de 50 États américains se sont déjà rendus dans ce parc, qui est gratuit pour les enfants handicapés. Ceux-ci constituent un tiers des visiteurs.

Happy Friday, friends! #FridayFeeling #MorgansInspirationIsland #MorgansWonderland #TexasToDo #inclusion

Публикация от Morgan's Wonderland (@morganswonderlandtexas) Июл 28 2017 в 8:55 PDT

 

L'entreprise est déficitaire, elle est financée par des dons. Mais cela ne décourage pas le père. Il est fier que sa fille, dont le prénom a donné le nom du parc, se sente comme une star du rock quand elle y vient: tout le monde veut se faire prendre en photo avec elle. Ceci rend heureux l'intéressée et surtout son papa.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
Le risque d'une guerre à grande échelle avec la Palestine évalué par l'ambassadeur d’Israël en Russie
Tags:
handicapés, enfants, Gordon Hartman, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook