Ecoutez Radio Sputnik
    Un agent de la GRC vérifie les documents de deux femmes du Soudan après que les dernières ait franchi illégalement la frontière canado-américaine.

    Une déferlante de migrants en provenance des USA s’abat sur le Canada

    © AFP 2017 Geoff Robins
    Société
    URL courte
    263769229

    Les autorités canadiennes signalent une augmentation importante du nombre de migrants venant des États-Unis. La plupart des réfugiés qui demandent l’asile au Canada quittent les USA à cause de la perte du «statut protégé temporaire».

    Le flux de migrants, principalement des Haïtiens qui ont peur d’être expulsés des États-Unis, a augmenté ces dernières semaines à la frontière sud du Canada, alors que le nombre de demandes d'asile a triplé depuis la mi-juillet, selon des responsables.

    Plus de 100 personnes ont été contrôlées dimanche matin au point de passage de Lacolle à la frontière québécoise, tandis que 50 autres attendaient leur tour.

    La plupart d'entre elles sont haïtiennes, mais il y aussi des Yéménites et des Somaliens.

    Après avoir été enregistrés, les migrants sont emmenés dans un centre de transit. Ils sont ensuite envoyés à Montréal, où ils sont hébergés, pendant que les autorités canadiennes examinent leurs demandes d'asile.

    Ainsi, le stade olympique de Montréal a été transformé en un centre de réfugiés capable d’accueillir plus de 1.000 personnes.

    De 450 à 700 migrants traversent la frontière canadienne chaque semaine au point de contrôle de Lacolle, selon le chef du syndicat représentant les travailleurs des douanes et des services d'immigration, Jean-Pierre Fortin.

    Cette semaine, la ministre québécoise de l'Immigration, Kathleen Weil, a déclaré qu’en moyenne 50 demandes d'asile ont été enregistrées chaque jour durant la première quinzaine de juillet, mais que «le rythme a dépassé 150 demandes».

    L’afflux d'Haïtiens entrant dans le pays résulte du fait qu’ils perdent le «statut protégé temporaire» aux États-Unis, qui a été accordé à 60.000 d’entre eux après que ce pays des Caraïbes a été dévasté par un tremblement de terre en 2010.

    Le statut spécial a été prolongé de six mois, mais il expire à la fin de l'année.

    Lire aussi:

    Le nouveau décret migratoire de Trump suspendu par un autre juge fédéral
    Décret migratoire: Trump remporte sa première victoire judiciaire
    Trump signe un décret interdisant le transfert des détenus de Guantanamo
    Augmentation de l'afflux de migrants arrivant au Canada des USA
    Le Canada, l’Eldorado des migrants?
    Tags:
    flux migratoire, réfugiés, Canada, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik