Ecoutez Radio Sputnik
    Une cloche portant le nom d'Hitler dans le château autrichien de Wolfpassing (image d'archives)

    Quand sonnera la dernière heure de la Cloche d’Hitler en Allemagne?

    © AP Photo / Hannes Kammerstaetter
    Société
    URL courte
    15823

    Baptisée la Cloche d’Hitler, elle sonne tous les quarts d’heure dans une église située dans le sud-ouest de l’Allemagne. L’inscription nazie qu’elle porte indigne les croyants, mais il est peu probable qu’elle soit effacée…

    L’église Saint-Jacques dans le village allemand Herxheim-am-Rhein, dans le Palatinat, s’est récemment retrouvée au centre d’une discussion publique à cause de la cloche baptisée «la Cloche d’Hitler» qui y a été installée en 1934.

    ​La cloche de 250 kg, qui sonne tous les quarts d’heure, porte une croix gammée et l’inscription «Tout pour la Patrie. Adolf Hitler» et de nombreux habitants du village le savent.

    «Cela ne dérangeait personne, même quand on a appris l’existence de l’inscription en 2011», a déclaré à Sputnik le maire de Herxheim, Ronald Becker.

    Mais, en mai dernier, une organiste s’est plainte à un journal local qu’une de ses amies s’était mariée dans cette église aux sons d’une cloche nazie. 

    L’administration de Herxheim s’est retrouvée dans une situation délicate, puisque la cloche n’appartient pas l’église, mais à la commune.

    «C’est une cloche politique», souligné le maire Becker.

    Il existe actuellement trois voies de résolution de ce problème: éliminer l’inscription et la croix gammée, mettre un panneau spécial dans l’église ou retirer la «cloche nazie».

    Il s’agit de la seule cloche d’avant la Seconde Guerre mondiale qui reste dans l’église Saint-Jacques, les autres ayant été fondues à fabriquer des canons en 1942. Cela permet aux autorités de la considérer comme «une cloche historique».

    «La cloche est sous la protection des monuments historiques. Il faut vérifier quels changements sont possibles», note M.Becker.

    Retirer la cloche et la remplacer par une autre est la solution la plus onéreuse et la moins probable, d’après M.Becker.

    «Une nouvelle cloche coûtera 50.000 euros. Nous ne pouvons pas nous le permettre», a noté le maire.

    D’ailleurs, une personne a adressé une lettre à l’administration de la paroisse proposant d’acheter la cloche pour son organisation nationaliste. 

    Les autorités locales doivent décider du sort de la cloche dans les deux semaines à venir.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    cloche, église, Ronald Becker, Adolf Hitler, Herxheim-am-Rhein, Rhénanie-Palatinat, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik