Société
URL courte
1019
S'abonner

Une longue procession de flagellants descend tous les sept ans dans les rues de Guardia Sanframondi, dans le sud de l’Italie. Revêtus de longues tenues et de cagoules blanches, les participants à cette manifestation, dont la tradition remonte à l’époque médiévale, la qualifient d’acte de pénitence.

Tous les sept ans, dans le petit village de Guardia Sanframondi qui se trouve non loin de la ville de Naples, se déroule une manifestation de flagellants. À l'occasion de l'Assomption de Marie, les membres de la longue procession se frappent le torse jusqu'au sang.

Les flagellants portent des cagoules afin de garder l'anonymat, puisqu'ils considèrent cette expérience comme profondément spirituelle.

Cette manifestation rituelle, qui vise à conjurer les guerres et les famines, est capable de terrifier les passants, mais attire quand même l'attention de beaucoup de spectateurs parmi les habitants du petit village qui en compte environ 5.000.

Lire aussi:

La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Une vidéo inédite de l'attaque iranienne contre une base US après l’assassinat de Soleimani
Tags:
religion, fête, Assomption, Naples, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook