Société
URL courte
243
S'abonner

Le jeudi 31 août, des utilisateurs de WhatsApp se sont plaints d’interruptions dans le fonctionnement de leur messager préféré. Le hashtag «WhatsAppDown» a été lancé sur le réseau de microblogging Twitter pour répertorier les problèmes liés à l'application.

Des utilisateurs de différents pays ont noté pendant la journée de 31 août des problèmes liés au fonctionnement de WhatsApp. Plusieurs utilisateurs du messager au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Europe ont connu des problèmes de connexion, des problèmes d'envoi ou de réception de messages et des problèmes d'ouverture de session.

Selon les dernières informations disponibles WhatsApp a fait un point sur la panne affectant aujourd'hui des utilisateurs dans le monde. Un porte-parole de WhatsApp a déclaré à Express.co.uk qu'il était conscient du problème et que les ingénieurs du messager mettaient tout en œuvre pour le résoudre.

«Nous sommes conscients de la question et travaillons à sa résolution», a-t-il indiqué.

Plus tôt dans la journée, le site downdetector.com a enregistré 4 853 utilisateurs ayant des problèmes avec WhatsApp. Certains utilisateurs ont indiqué qu'ils ne pouvaient pas entrer dans le messager sous le système d'exploitation iOS, mais qu'ils pouvaient le faire sous Android.

En mai 2017, le message WhatsApp avait connu un dysfonctionnement important. Pendant plusieurs heures, les utilisateurs n'avaient pu utiliser le service en Russie, dans les pays européens, aux États-Unis, au Mexique, au Brésil, en Inde, en Afrique du Sud. Plus tard, le problème avait été résolu, mais sa cause n'avait pas été spécifiée.

Service gratuit WhatsApp permet d'échanger des messages textes et vocaux, ainsi que des photos et des vidéos. En février 2014, Facebook a acheté le service pour 21,8 milliards de dollars.

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
problèmes, service de messagerie, utilisateurs, WhatsApp, Royaume-Uni, États-Unis, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook