Société
URL courte
462
S'abonner

Un pigeon est tombé sous les balles de la police argentine. Selon elle, l’oiseau délivrait des stupéfiants aux détenus, jusqu’à 15 fois par jour.

Equipé d'un petit sac à dos, un pigeon faisait entrer de la drogue dans une prison argentine. Vendredi, la police a annoncé avoir abattu ce participant au trafic, informe l'AFP.
L'oiseau dressé par les trafiquants a été abattu par la police alors qu'il s'apprêtait à se poser dans le centre pénitentiaire de Santa Rosa, dans la province de la Pampa.

La photo du pigeon et de son minuscule sac blanc est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux.

​Le Service pénitentiaire fédéral (SPF), qui enquête sur cette affaire, a découvert par la suite que des pigeons étaient dressés pour effectuer jusqu'à 15 voyages par jour.

Lire aussi:

Pigeon sauvage, ne me mange pas!
Quand un pigeon menace le premier ministre indien
Oiseau de malheur ou fan d'Hitchcock? Cette pie veut en découdre avec ce cycliste…
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
prison, oiseaux, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook