Ecoutez Radio Sputnik
    Sports

    Voici comment le yoga et la méditation «dopent» notre cerveau

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    150

    C’est de nouveaux prouvé: le yoga et la méditation sont bons pour la santé. Des neuroscientifiques précisent comment ils changent notre organisme et démontrent que des exercices réguliers améliorent le fonctionnement du cerveau et nous aident à mieux contrôler nos émotions.

    Des neuroscientifiques américains ayant observé des personnes qui pratiquent le yoga et la méditation sont arrivés à la conclusion que de tels exercices peuvent améliorer les fonctions cérébrales et aider les gens à mieux contrôler leurs émotions, selon un article publié dans le magazine Mindfulness.

    «Le yoga et la méditation concentrent l'attention et les ressources du cerveau pour résoudre un nombre très réduit de tâches, telles que le contrôle de respiration et de la posture. Ils aident également les gens à faire abstraction de toute information inutile. Ces deux facteurs peuvent aider les gens à mieux concentrer leur attention sur d'autres tâches de la vie quotidienne», explique Peter Hall de l'Université de Waterloo (Canada).

    Ces dernières années, des scientifiques ont commencé à s'intéresser activement à la façon dont la méditation, le yoga et d'autres pratiques orientales influent sur l'esprit d'un individu, son comportement et son état corporel.

    Par exemple, il y a quelques années, des neuroscientifiques américains ont découvert que la méditation provoquait une augmentation dans le corps humain du taux d'ocytocine, hormone du bonheur familial, et aidait en outre les femmes à lutter contre les inflammations après un cancer du sein.

    De plus, il y a trois ans, des scientifiques japonais ont établi que la méditation pouvait aider les gens à se débarrasser de la dépendance à la drogue et à l'alcool.

    Dans le sillage de ces expériences, Peter Hall et ses collègues ont eux aussi décidé d'analyser les effets du yoga et de la méditation sur le fonctionnement du cerveau.

    Les neuroscientifiques ont ainsi observé 36 personnes qui pratiquent depuis longtemps le yoga et la méditation. Ces gens devaient passer des tests avant et après une trentaine de minutes d'exercices. 36 autres individus ont subi les mêmes tests, mais après une demi-heure de lecture.

    Il s'est avéré que ceux qui faisaient du yoga et de la méditation parvenaient mieux à résoudre les problèmes. En outre, la pratique du yoga avait un meilleur «effet» sur le cerveau humain que la méditation.

    Lire aussi:

    Dis-moi combien de «j’aime» tu as sur ton Facebook et je te dirai si tu es heureux
    Et le pays le plus heureux du monde est…
    Un perroquet des plus heureux
    Tags:
    méditation, sport, yoga, santé, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik