Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    «Il arrive des choses étranges»: quand Angela Merkel chante (vidéo)

    © REUTERS / Fabrizio Bensch
    Société
    URL courte
    Élections législatives en Allemagne (2017) (43)
    5411

    On parie que vous n’avez jamais vu Angela Merkel «faire la fête». Découvrez la dame de fer (franchement, difficile de la qualifier comme ça après cette vidéo) qui se laisse entraîner par la musique, applaudit, se déhanche en rythme et chante (!). Décidemment, les législatives imminentes ont un sacré effet sur la chancelière…

    Regardez attentivement cette vidéo filmée en marge d'un meeting politique à Berlin le week-end du 9 septembre.

    Etes-vous parvenu à reconnaître la chancelière allemande Angela Merkel? Ce n'est pas une blague, cette femme pleine d'allégresse assise au premier rang qui chante volontiers au micro en bougeant la tête, en haussant les épaules et en applaudissant de toutes ses forces est bel et bien Angela Merkel.

    La chanteuse de jazz Uschi Bruening ne devait pas s'attendre à ce que la chancelière fédérale accepte si facilement de pousser la chansonnette «Strange things happen everyday» («Il arrive des choses étranges tous les jours», en français).

    Toutes les personnes présentes dans la salle ainsi que les musiciens souriant jusqu'aux oreilles étaient également étonnés et enchantés d'avoir l'occasion d'entendre leur dirigeante chanter «en live».

    Les performances artistiques de Mme Merkel influenceront-elles l'issue des législatives qui se tiendront en Allemagne? Réponse le 24 septembre!

     

    Dossier:
    Élections législatives en Allemagne (2017) (43)

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Poutine liste les menaces qui pèsent sur le monde à cause de la confrontation irano-américaine
    Tags:
    jazz, chanson, élections législatives, vidéo, Angela Merkel, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik