Société
URL courte
19428
S'abonner

Dans les pays industrialisés d’Europe et aux États-Unis, on constate une forte augmentation des cas de rougeole, alors même qu’un vaccin efficace existe. Les opposants à la vaccination sont de plus en plus nombreux dans le monde, ce qui constitue une tendance dangereuse, a signalé à Sputnik l’immunologue et pédiatre mexicain Francisco Espinosa.

La rougeole est aujourd'hui en nette progression en Europe et aux États-Unis, alors qu'on croyait encore tout récemment que cette maladie très contagieuse avait disparu une fois pour toutes grâce notamment à la vaccination massive, a déclaré à Sputnik Francisco Espinosa, constatant que la diminution du nombre de personnes qui se faisaient vacciner avait provoqué le résurgence de la maladie.

«Dans l'histoire de l'humanité, peu de choses ont été aussi efficaces que la vaccination. […] C'est justement la vaccination qui a permis à bien des régions de la planète de venir à bout des menaces aussi sérieuses pour la santé de la population que représentaient la diphtérie et le tétanos. […] Mais pourquoi alors les personnes qui veulent se faire vacciner sont de moins en moins nombreuses de nos jours», s'est interrogé l'interlocuteur de l'agence.

Et de rappeler qu'au milieu des années 1990, la revue scientifique The Lancet avait publié un article dont l'auteur prétendait qu'il y avait un lien entre le vaccin contre la rougeole et l'autisme.

«Bien que les arguments invoqués dans cette publication aient été démentis par la suite, que toutes les études aient montré qu'il n'y avait absolument aucun lien entre le vaccin contre la rougeole et l'autisme et que l'auteur ait été mis au ban de la communauté scientifique, cet article a donné naissance à une multitude de groupes d'opposants à la vaccination, notamment aux États-Unis», a déploré M.Espinosa.

Les médecins soulignent par ailleurs que la poliomyélite a été éradiquée justement grâce à la vaccination et non parce que cette infection a disparu d'elle-même du jour au lendemain.

L'importance de la vaccination est indiscutable, et si la population est vaccinée ou immune à 95%, les agents pathogènes n'ont aucune chance de se propager.

Lire aussi:

«Je ne me prends pas pour un prophète»: Didier Raoult défend à nouveau l'hydroxychloroquine
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Biden appelle Poutine «Сloutine» en plein discours sur les relations russo-américaines – vidéo
Un important incendie en cours dans un entrepôt d’Aubervilliers – images
Tags:
médecine, vaccin, maladies, Sputnik, Francisco Espinosa, Mexique, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook