Société
URL courte
4110
S'abonner

Habitués à dormir dans l'avion? Une étude menée par des chercheurs américains montre que cette manie présente un risque pour votre santé.

Les passagers habitués à dormir dans l'avion en phase de décollage ou d'atterrissage risquent d'endommager de manière irréparable leurs oreilles, indiquent les résultats d'une recherche réalisée par la Harvard Medical School (HMS).

Pendant le changement rapide d'altitude, les oreilles se bouchent chez de nombreuses personnes, car la pression à l'extérieur de l'oreille ne coïncide pas avec la pression interne. Habituellement, pour éliminer cet effet, il suffit de bâiller ou d'avaler, débouchant ainsi la trompe d'Eustache.

Toutefois, si le passager est endormi, il ne pourra pas équilibrer la pression à l'intérieur du tympan, ce qui risque de provoquer un barotraumatisme.

Comme les scientifiques l'ont constaté, lorsque le tube d'Eustache reste bloqué pendant une longue période, une infection peut se développer à l'intérieur, conduire à des problèmes auditifs et provoquer des douleurs.

La solution est pourtant simple! Comme le souligne l'étude, le risque peut être évité si on s'abstient de dormir pendant le décollage et l'atterrissage.

Lire aussi:

Miracle de chirurgie: un patient s’est fait greffer une oreille cultivée sur son bras
Transplanter des vaisseaux sanguins: les chercheurs russes sur la bonne voie
Un cerveau dans la tumeur: des chirurgiens font une étrange découverte
Ces endroits en France où le port du masque reste obligatoire
Tags:
avions, oreilles, maladies, danger, sommeil, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook