Ecoutez Radio Sputnik
    Le sous-marin USS Michigan (SSGN-727)

    Les sous-marins US utilisés pour chasser des extraterrestres?

    © AP Photo / Jun Dumaguing
    Société
    URL courte
    15133

    Depuis de nombreuses années, l’humanité scrute le ciel pour y trouver des soucoupes volantes, mais que diriez-vous si l’invasion extraterrestre avait commencé depuis… les eaux? Selon l’ufologue Marc D’Antonio, la marine américaine a mis en œuvre un programme secret visant à détecter les extraterrestres sous l'eau!

    Personne ne s'y attendait, mais ça y est: les États-Unis réaliseraient un programme «top secret» visant à détecter des objets submergés non identifiés, stipule Marc D'Antonio, analyste en chef de MUFON, une organisation enquêtant sur des cas d'observation des ovnis interrogé par le quotidien britannique The Sun The Sun.

    L'ufologue affirme avoir été invité à bord d'un sous-marin américain traversant l'océan Atlantique et vu un objet non identifié se déplacer à une vitesse vertigineuse. Lors de son voyage, l'homme a entendu un officier de la marine ordonner à l'opérateur sonar d'inscrire un objet non identifié — qui se déplaçait à plusieurs centaines de nœuds — dans le cadre du «Fast Mover Programme» («Programme des objets à grande vitesse»).

    Actuellement, la plupart des sous-marins et torpilles ne se déplacent qu'à une vitesse de 40 nœuds en raison de la résistance de l'eau, note le journal.

    Comment un ufologue s'est-il retrouvé à bord d'un sous-marin, vous demandez-vous? En fait, M.D'Antonio dirige aussi une entreprise spécialisée dans les effets spéciaux qui reçoit des commandes de la marine américaine. «Comme remerciement pour avoir fait du travail pour eux, Navy m'a demandé si je voulais faire un tour dans un sous-marin, alors j'ai dit que oui», a-t-il expliqué.

    Ensuite, il a fourni de plus amples détails sur sa rencontre avec l'objet aquatique non identifié:

    «J'avais le mal de mer et tout à coup l'opérateur sonar crie "objets à grande vitesse" et j'ai été étonné en pensant "Qu'est-ce qui se passe? Est-ce une torpille?". L'officier sort et l'opérateur lui montre la trajectoire de l'objet et l'officier dit: "À quelle vitesse cela se déplace-t-il?" Et l'opérateur répond à plusieurs centaines de nœuds», a-t-il raconté.

    Quatre ans après son voyage incroyable, l'homme a parlé à un haut fonctionnaire de la Navy et lui a demandé de fournir plus de détails sur le programme Fast Mover.

    «Il m'a regardé et a dit: "Désolé, Marc, je ne peux pas parler de ce programme". Alors, il m'a confirmé que le programme existait», a déclaré l'expert.

    Lire aussi:

    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Macron aurait proposé à Trump de ressusciter le G8 avec la Russie
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Tags:
    océan, vie extraterrestre, extraterrestres, sous-marin nucléaire, sous-mariniers, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik