Société
URL courte
7182
S'abonner

Le crime rampant qui sévit dans la capitale des Jeux olympiques d'été 2016 pousse ses habitants à rêver d'un autre endroit pour vivre.

Au moins 72% des habitants de Rio de Janeiro ont répondu par l'affirmative à la question de savoir s'ils souhaitaient quitter Rio s'ils en avaient l'occasion, écrit le journal brésilien Folha de S. Paulo.

Selon un sondage cité par le journal, près de 90% des résidents de Rio ne se sentent pas en sécurité dans la rue pendant la nuit. Dans le même temps, environ un quart des sondés affirment avoir un ami ou un parent qui a été victime d'un échange de tirs entre les criminels opérant dans la ville.

Près de 67% des personnes interrogées ont déclaré avoir entendu des coups de feu lors des opérations policières menées dans les favelas de Rio dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue.

Le sondage a été réalisé par l'institut Datafolha sur un échantillon de plus de 800 personnes.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
trafic de drogue, sécurité, crimes, favelas, Rio de Janeiro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook