Société
URL courte
6514
S'abonner

Une nouvelle étude de chercheurs britanniques prouve que même un seul jour d'alimentation déséquilibrée augmente les risques de développer un diabète de type 2.

Vous avez eu une longue et dure semaine de travail. Voici le week-end tant attendu et vous rêvez de vous lâcher et de vous permettre un petit excès de gourmandise.

Grains de café
© Sputnik . Denis Hutoretskiy
Mauvaise idée au vu d'une nouvelle étude de chercheurs de l'Université de Loughborough (Royaume-Uni).

Les scientifiques ont demandé à 15 personnes en bonne santé de manger très gras pendant une journée: 78% de calories supplémentaires par rapport aux normes recommandées.

Leur menu comprenait des saucisses, du bacon et des œufs frits pour le petit-déjeuner, des charcuteries et des sandwichs au fromage pour le déjeuner, suivis d'une collation de tourte à la viande de porc, d'un hamburger et d'un muffin aux pépites de chocolat. En fin de la journée, le niveau d'insuline chez ces 15 cobayes avaient diminué d'environ 28%, un chiffre que les chercheurs qualifient de «significatif».

Le corps a besoin d'insuline pour transformer les aliments en énergie et si le pancréas doit en produire toujours plus, il peut devenir dysfonctionnel. Ce qui crée des risques de développer un diabète de type 2.

Selon cette étude, un seul jour avec une telle alimentation risque de poser des problèmes à un adulte en bonne santé. Il est sûr qu'un jour de pizza ou de chips ne vous rendra pas diabétique, mais à long terme, cela pourrait durablement affecter votre santé.

Lire aussi:

Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Pourquoi l’Iran ne réagit-il pas face aux attaques attribuées à Israël?
Tags:
régime alimentaire, pizza, hamburger, sandwich, diabète, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook