Ecoutez Radio Sputnik
    Élisabeth II

    La reine Élisabeth, «propriétaire» d’un McDonald’s

    © AP Photo/ Kirsty Wigglesworth
    Société
    URL courte
    4893111

    Pouvez-vous vous imaginer l’ensemble des biens possédés par la reine britannique? Des rues, des châteaux, des biens immobiliers de luxe appartiennent à sa majesté, tout comme… un resto de McDonald’s, a révélé le site Indy100.

    Une quantité inimaginable de terres sont en la possession de la reine britannique. La rue commerciale Regent Street, des hippodromes, des hôtels de luxe et des châteaux… Cette liste est assez vaste pour faire envier n'importe quel magnat de l'immobilier.

    Cependant, note Indy100, outre des biens immobiliers de luxe et des châteaux, la reine britannique possède aussi… un resto de McDonald's!

    Clarifications: le centre commercial Banbury Gateway Shopping Park, situé dans l'Oxfordshire, se trouve sur des terrains du Crown Estate. Le territoire du centre commercial inclut aussi un restaurant McDonald's, qui, par conséquent, se trouve aussi en la possession de la Couronne britannique!

    Donc, techniquement, la reine possède également un resto Ed's Easy Diner et un magasin de vêtements Primark.

    Le Crown Estate n'est pas techniquement la propriété personnelle de la reine. Il appartient au Souverain britannique au pouvoir et ses profits vont au Trésor de sa majesté, c'est-à-dire au ministère britannique des Finances.

    Au Royaume-Uni, le Crown Estate est l'un des plus importants propriétaires terriens. Il a été créé par une loi du Parlement au 17e siècle et possède des biens d'une valeur totale de 2,4 milliards de livres sterling (environ 2,7 milliards d'euros).

    Lire aussi:

    Des médias britanniques précisent la date d'abdication d'Élizabeth II
    Partir ou pas? La reine Élizabeth II dévoile la vérité sur son abdication
    Des missiles russes «bon marché» capables de détruire un porte-avions UK à 3 mds EUR
    Tags:
    propriétaire, McDonald's, Élisabeth II, Angleterre, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik