Société
URL courte
17126
S'abonner

Pour les catholiques, le pape serait déjà plus proche de Dieu que tout autre habitant de la Terre. Pourtant, le souverain pontife est allé encore plus loin en communiquant avec le ciel! Dans un entretien avec les occupants de la Station spatiale internationale, il a abordé des questions existentielles.

Lors d’une séance de communication avec l’ISS diffusée par la NASA et le Centre de télévision du Vatican, le pape François a demandé jeudi aux membres de l’équipage de la Station spatiale internationale (ISS) quelle était la place de l’Homme dans l’Univers.

Pendant cet entretien de 24 minutes, le chef de l’Église catholique s’est également renseigné sur les conditions de vie et de travail en orbite avant de poser des questions sur l’amour. Il voulait notamment savoir ce qu’était pour eux l’amour et s’ils étaient d’accord avec le fait que l’amour était la force qui meut l’univers.

Le Russe Alexandre Missourkine lui a répondu: «Je peux dire que pendant mon temps libre, j’écoute ici des livres audio et notamment le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. On trouve le meilleur exemple de l’amour dans ce livre. Le petit garçon était prêt à donner sa vie pour rentrer chez lui et protéger sa seule fleur, son seul véritable proche. C’est de l’amour».

Le cosmonaute a noté que les membres d’équipage préféraient connaître la position du pape à ce sujet.

«J’aime cette réponse. Elle montre que vous les Russes portez l’amour dans votre sang, dans votre âme et dans votre religion et je vous en remercie», a indiqué le pape François.

A l’heure actuelle, l’équipage de l’ISS comprend six personnes: les Américains Randolph Bresnik, Joseph Acaba et Mark Vande Hei, l’Italien Paolo Nespoli et les Russes Alexandre Missourkine et Sergueï Riazanski.

Le pape François s’est adressé à ses interlocuteurs en italien. Paolo Nespoli a joué le rôle d’interprète.

C’était le deuxième appel reliant le Vatican à l’ISS. En 2011, le pape Benoît XVI s’était aussi entretenu avec l’équipage de la station et notamment avec Paolo Nespoli.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Des robots-animaux filment la chasse à couper le souffle d’un grand requin blanc – vidéo
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
Tags:
amour, univers, espace, ISS, Église catholique, Centre de télévision du Vatican, NASA, Sergueï Riazanski, Mark Vande Hei, Joseph Acaba, Randolph Bresnik, Paolo Nespoli, Alexandre Missourkine, Pape François
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook