Société
URL courte
3280
S'abonner

Un passant a découvert par hasard, sur une plage de Crimée, une tombe grecque datant de plusieurs milliers d’années. Voici ce que l’on sait à présent sur ce qu’elle cache…

Un homme se promenant sur une plage à Eupatoria, en Crimée, a remarqué une grande pierre qui faisait saillie dans le sable. Curieux, il a fait part de sa trouvaille aux employés d'un musée historique de la péninsule.

Des archéologues ont alors procédé à des fouilles et établi qu'il s'agissait d'une ancienne tombe grecque datant de la période située entre la fin du IVe siècle et le début du IIIe siècle avant notre ère, annonce le service de presse de la ville russe.

Les experts estiment que la tombe en question provient d'une vielle ville grecque qui se trouvait sur le territoire d'Eupatoria du VIe au IIe siècle av. J.-C.

Des archéologues ont également retrouvé des restes de l'inventaire funéraire: des astragales (dés), deux récipients et une petite pièce de monnaie. Un enfant y aurait été enterré il y a plusieurs milliers d'années, suggèrent-ils.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
archéologues, tombe, plage, Eupatoria, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook