Société
URL courte
30913
S'abonner

Des Parisiens se sont vus invités par la correspondante de Sputnik à prendre part à une curieuse expérience sociale. Sur fond de refroidissement politique, auraient-ils peur de prendre une Russe dans leurs bras? C’est avec cette question que la correspondante a abordé plusieurs dizaines d’habitants de la capitale française. Voici le résultat.

Combien y-t-il de Parisiens qui ne reculeraient pas devant une Russe qui les aborderait dans la rue pour leur faire des câlins? Par un beau jour automnal, la correspondante de Sputnik a décidé de prouver et de se prouver à elle-même une simple vérité: rien ne peut aller contre l'amitié des peuples et contre des câlins chaleureux offerts à l'improviste, fût-ce par un inconnu dans la rue.

La correspondante de Sputnik France a ainsi proposé à des Parisiens de la prendre dans leurs bras, tel un «challenge» pour les représentants de deux nations, dont les gouvernements ne traversent pas en ce moment la meilleure période de leurs relations.

«Par ces temps de refroidissements politiques, auriez-vous peur de prendre une Russe dans vos bras?» — telle était la question posée par la correspondante de Sputnik aux Parisiens qu'elle a rencontrés.

Et vous, si vous vous étiez retrouvés devant elle, quelle aurait-été votre réponse?

 

Lire aussi:

Édouard Philippe démissionne du gouvernement
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Le gendarme noir traité de «vendu» à une manifestation antiraciste brise le silence
Lamborghini a présenté son premier yacht en édition limitée à 3 millions d’euros – vidéo
Tags:
câlin, peuple, amitié, Sputnik France, Paris, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook