Ecoutez Radio Sputnik
    Stockholm, Suède

    L'Église de Suède cesse d'employer les termes «il» et «Seigneur»

    CC0 / Pixabay
    Société
    URL courte
    9332
    S'abonner

    L'Église de Suède a exhorté son clergé à utiliser un langage plus neutre en ce qui concerne Dieu et à éviter d'utiliser les termes «Seigneur» et «il».

    L'Église évangélique luthérienne nationale appelle à un langage plus neutre pour parler de Dieu.

    Cette initiative s'inscrit dans le travail de l'Église de Suède qui est en train de mettre à jour un manuel vieux de 31 ans. Le livre décrit notamment comment doivent être organisés les services quant au langage, aux hymnes et à d'autres aspects.

    Les nouvelles directives doivent être introduites le jour de la Pentecôte, le 20 mai prochain.

    Ancienne Église d'État, dont le siège se trouve dans la ville d'Uppsala, elle compte 6,1 millions de baptisés dans un pays de 10 millions d'habitants.

    Elle est dirigée par une femme, l'archevêque Antje Jackelen, qui a été ordonnée prêtre dans l'Église de Suède en 1980 et est devenue docteur en théologie à l'Université de Lund en 1999.

    Antje Jackelen a déclaré à l'agence de presse suédoise TT que la question avait déjà été abordée, il y a plusieurs décennies, dès 1986.

    «Théologiquement, par exemple, nous savons que Dieu est au-delà de nos déterminations de genre», a-t-elle dit.

    L'idée a toutefois été critiquée par certains. Ainsi, Christer Pahlmblad, professeur associé de théologie à l'Université de Lund, a déclaré au journal Kristeligt Dagblad au Danemark: «Ce n'est vraiment pas intelligent si l'Église de Suède devient une église qui ne respecte pas le patrimoine commun de la théologie.»

    Tags:
    dieu, église, Uppsala, Danemark, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik