Société
URL courte
0 35
S'abonner

La dépénalisation des champignons hallucinogènes réclamée en Californie permettra-t-elle de «combler le fossé politique» aux États-Unis?

Alors que la Californie se prépare à la légalisation de la marijuana à usage récréatif en 2018, un homme milite pour que l'État devienne le premier à dépénaliser les champignons magiques, relate The Guardian.

Kevin Saunders, un candidat à la mairie de la ville de Marina, au sud de la baie de San Francisco, a déposé une proposition visant à exempter les adultes de plus de 21 ans de toute punition pour possession, culture, vente ou transport de champignons contenant des psilocybines psychédéliques.

Si elle réussit à obtenir 365.880 signatures d'électeurs d'ici la fin d'avril 2018, l'initiative californienne sera soumise à un vote national.

M. Saunders pense que la drogue peut aider à combler le fossé politique actuel et à restaurer un sens de la communauté.

Une profonde expérience de consommation de champignons magiques aurait aidé M. Saunders à surmonter une «dépendance de cinq ans à l'héroïne débilitante» en 2003, alors qu'il avait 32 ans.

La psilocybine est le principe actif de certains champignons hallucinogènes. Son action ressemble à celle du LSD semi-synthétique. Sa vente est prohibée et punissable dans la plupart des pays du monde.

Lire aussi:

Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
«On peut le dire haut et fort, Didier Raoult se trompe!»: l’hydroxychloroquine à nouveau désapprouvée dans une étude
Tags:
marijuana, drogue, champignons, Kevin Saunders, Californie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook