Ecoutez Radio Sputnik
    Un père Noël à moto

    Santa Claus est mon frère, déclare le père Noël russe

    © AFP 2018 Ina Fassbender / dpa
    Société
    URL courte
    1111

    Le magicien de Noël a déclaré aux médias russes qu'il était impossible de rivaliser dans les bonnes actions.

    Le père Noël russe n'estime pas que Santa Claus et ses «homologues» étrangers sont des concurrents. Il les considère comme des amis, des collègues et même des frères.

    «La concurrence, c'est dans les mauvaises actions, là où il est question de commerce et d'échange contre de l'argent. Comment rivaliser dans les bonnes actions… Nous sommes tous des amis, des collègues, voire des frères», a-t-il indiqué.

    Pour confirmer ses paroles, il a évoqué les congrès réguliers de pères Noël de différents pays où ils échangent leurs expériences de bonnes actions.

    Le 6 décembre dernier, le père Noël russe est arrivé à Moscou dans le cadre d'une tournée dans le pays. Le long de son parcours, ils s'arrêtent dans différentes villes pour aller dans des établissements sociaux et les hôpitaux pour enfants, rendre visite aux familles nombreuses et démunies, allumer les sapins de Noël. Il a entamé son périple le 1er novembre à Vladivostok (Extrême-Orient russe) et le terminera le 30 décembre à Moscou.

    Lire aussi:

    La ruée vers le bitcoin entraîne même dans son sillage le père Noël russe
    Quand le Père Noël nous fait part des lettres qu'il reçoit
    Croire au Père Noël, est-ce vraiment bon pour les enfants?
    Tags:
    collègue, amitié, sapin de Noël, concurrence, Père Noël, Extrême-Orient, Vladivostok, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik