Ecoutez Radio Sputnik
    Мессенджер Telegram может быть заблокирован Роскомнадзором

    Le disfonctionnement de l’application Telegram expliqué par son fondateur

    © Sputnik . Kirill Kallinikov
    Société
    URL courte
    0 20

    La croissance accrue du trafic ces derniers temps est à l’origine du disfonctionnement de l’application Telegram survenue ce lundi 18 décembre, a expliqué le fondateur de la messagerie en question, Pavel Dourov.

    Le fondateur de la messagerie Telegram, Pavel Dourov a commenté le bug qui a perturbé son fonctionnement ce lundi 18 décembre.

    «À cause de la croissance incroyable (du trafic) ces derniers, temps les messages étaient livrés plus lentement que d'habitude vers environ 17h GMT. Nous avons fait les réglages nécessaires, tout devrait fonctionner normalement demain», a-t-il écrit sur Twitter.

    Lundi, les utilisateurs de Telegram ont été confrontés au disfonctionnement de la messagerie. Le service fonctionnait au ralenti ou pas du tout en affichant le message «server error». Selon les informations du site downdetector, visant à détecter les bugs dans le fonctionnement des ressources populaires sur le Web, des utilisateurs de Russie, d'Ukraine, d'Allemagne, d'Iran, d'Egypte, d'Espagne, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de France et de Suisse se sont retrouvés affectés par ce disfonctionnement temporaire.

    Telegram Messenger est une application de messagerie sécurisée hébergée sur le Nuage, créée en 2013 par les frères Nikolaï et Pavel Dourov. Elle est considérée comme l'une des applications de messagerie grand public les plus sûres. Certaines conversations sur Telegram sont en effet chiffrées de bout en bout, ce qui les rend indéchiffrables par quiconque ne détenant pas le portable de l'émetteur ou du destinataire du message.

    Lire aussi:

    L’application Telegram réapparue dans l’App Store
    Les agences US veulent soudoyer les développeurs de Telegram
    Telegram bloque 8.500 canaux pour des liens avec les terroristes
    Tags:
    service de messagerie, messagerie, bug informatique, Telegram, Pavel Dourov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik