Société
URL courte
508
S'abonner

Des synagogues d’au moins huit villes canadiennes ont reçu des lettres de menaces à caractère antisémite au moment de la fête juive d'Hanoucca.

Le message disant que «la communauté juive doit périr» accompagné d'une étoile de David ensanglantée avec une croix gammée en son centre a été envoyé aux synagogues de huit villes canadiennes au moment de la fête juive d'Hanoucca.

A Montréal, «deux synagogues ont porté plainte pour des menaces» proférées dans des lettres, a indiqué Benoit Boisselle, porte-parole de la police de l'agglomération québécoise, cité par l'AFP. Une enquête a été ouverte pour «crime haineux», a-t-il ajouté.

Sept autres synagogues ont également reçu les mêmes messages antisémites, quatre à Toronto, ainsi que les édifices de Kingston et Hamilton, également en Ontario (centre) et d'Edmonton (Alberta, dans l'ouest).

Le Premier ministre Justin Trudeau a apporté mardi sur Twitter son «soutien à la communauté juive du Canada» en assurant que «ces gestes haineux et antisémites» ne seront pas tolérés.

​Hanoukka est une fête juive hivernale qui dure huit jours. C'est la «Fête des Lumières», célébrée par l'allumage d'une Ménorah chaque soir, ainsi que des prières particulières et la consommation d'aliments frits. Le mot hébreu ‘Hanoukka signifie «inauguration». La fête est ainsi nommée parce qu'elle célèbre la réinauguration du Saint Temple.

Lire aussi:

La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
En marche vers une nouvelle crise? La dette des entreprises explose... et est de moins bonne qualité
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Quelle a été la réaction de l’épouse de Benjamin Griveaux à la publication de ses vidéos X?
Tags:
Hanoucca, synagogue, Juifs, antisémitisme, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook