Ecoutez Radio Sputnik
    Spectacle de Noël en ski nautique

    Treize traditions de Noël parmi les plus insolites du monde

    © AFP 2019 PAUL J. RICHARDS
    Société
    URL courte
    2111

    Chaque pays a ses propres pratiques de Noël. D'aucunes peuvent paraître à certains étranges, voire inquiétantes. Jugez-en par vous-mêmes et n'oubliez pas de...

    Fuir Krampus en Autriche et Allemagne

    Cette créature mi-chèvre, mi-démon est une bête cornue terrifiante qui est propre à plusieurs pays européens dont le folklore la charge, à l'époque de Noël, de punir les enfants s'étant mal conduits durant l'année. Krampus chasse les enfants dans les rues, les effraie et peut même les kidnapper dans son sac. Il est fréquemment considéré comme le contraire de saint Nicolas qui, lui, offre des cadeaux aux enfants sages.

    Cacher votre balai en Norvège

    Des balais
    Des balais

    Tous les habitants du pays cachent avec soin leur balai. La tradition remonte à plusieurs siècles quand les Norvégiens croyaient fermement que les sorcières sortaient pendant la nuit de Noël et partaient à la recherche d'un balai pour l'enfourcher et s'envoler. Alors pour ne pas rester sans balai au lendemain de Noël, les habitants dissimulent soigneusement leur ustensile.

    Eviter le chat de Noël en Islande

    Aussi sympathique que puisse sembler cette tradition et cet animal, méfiez-vous: les apparences sont souvent trompeuses. Jólakötturinn est un énorme chat qui rôde dans les cours durant les fêtes et s'offre en guise de repas ceux qui ne s'acquittent pas de leurs tâches et qui, par conséquent, ne reçoivent pas de nouveaux vêtements à porter pour le réveillon.

    Aller voir Julbock en Suède

    Le Julbock est une énorme chèvre de Noël fabriquée avec des tiges de blé séchées dans la ville de Gävle. Ce bouc de 13 mètres de haut est érigé dans le centre-ville peu de temps avant Noël. La tradition veut qu'il soit brûlé à la fin des fêtes. 

    Vous rendre au cimetière en Finlande

    Pour les Finlandais, la coutume est de visiter les cimetières et ce, seulement à la tombée de la nuit. Ils déposent des bougies sur les tombes de leurs ancêtres et restent un moment pour se recueillir. Si, au moment de Noël, ils ne sont pas près du cimetière où reposent les membres de leur famille, ils vont dans le cimetière le plus proche.

    Frapper le Tio de Nadal en Espagne

    Le Tio de Nadal («Bûche de Noël») est un élément de la mythologie catalane et une tradition de Noël particulièrement répandue en Catalogne. À l'origine, c'était un véritable morceau de bois que l'on jetait au feu et qui, en guise de cadeau, vous procurait de la chaleur. Avec le temps, la bûche est devenue un personnage. De nos jours, c'est un morceau de bois d'environ 0,3 mètre de long, juché sur deux ou quatre petites jambes, avec un large sourire dessiné et un petit nez en bois, coiffé d'une barretina, le chapeau traditionnel catalan. C'est l'équivalent catalan du Père Noël. Selon la tradition, les enfants doivent «prendre soin» du Tio, le placer sous une couverture pour qu'il n'attrape pas froid et le «nourrir» du 8 décembre à la veille de Noël. Le jour J, les enfants armés d'un bâton se mettent à frapper le Tio en chantant des chansons et en lui ordonnant de «pondre» des cadeaux. 

    Accueillir Befana en Italie

    Befana
    Befana

    En Italie, c'est une sorcière qui apporte les cadeaux. Befana, c'est son nom, est très attendue par les petits, car, heureusement, ce n'est qu'une gentille grand-mère qui, à cheval sur son balai, vient apporter des bonbons aux enfants sages. Tous les autres recevront du charbon. Et si les cadeaux sont désormais distribués à Noël, ils l'étaient autrefois le 6 janvier, jour de la fête des Rois mages et de l'Épiphanie: ils étaient apportés par la Befana (une déformation du mot Épiphanie).

    Laisser à manger aux défunts au Portugal

    Un repas de fête
    Un repas de fête

    Les Portugais possèdent une tradition intéressante: après le réveillon de Noël, ils ne débarrassent pas la table. Ils laissent les mets au cas où les défunts de la famille souhaiteraient venir manger un morceau. Ne serait-ce pas un prétexte pour ne pas faire la vaisselle? 

    Offrir un caganer en Espagne

    Une des traditions de Noël en Catalogne est de placer dans la crèche une petite figurine spéciale, le caganer. Ce dernier porte une tenue paysanne et est dissimulé dans un coin de la scène de la Nativité où il fait… la grosse commission! Le caganer — que l'on peut littéralement traduire par «chieur» — est représenté les fesses à l'air et en pleine action. Selon la tradition, le paysan fertiliserait ainsi la terre. Mais une chose est sûre: il apporte chance et bonheur à la personne à laquelle il est offert.

    Manger un hamburger au KFC au Japon

    L'enseigne de KFC
    © REUTERS / Aly Song
    L'enseigne de KFC

    L'une des façons les plus étranges de fêter Noël est apparue au Japon. Il faut dire que Noël est célébré depuis très peu de temps dans le pays, mais a déjà sa tradition. Et alors que le monde entier s'affaire et cuisine des petits plats maison, les Japonais vont tout simplement manger en famille au… KFC! Il paraît qu'à l'origine ce sont des expatriés qui, restés sans la dinde traditionnelle, ont choisi un menu de poulet frit. La chaîne KFC a sauté sur l'occasion: chaque année, elle lance un menu spécial Noël qui est annoncé à l'avance sur le site japonais de KFC. 

    Lancer une de vos chaussures en République Tchèque (seulement si vous êtes encore célibataire)

    Hommes et femmes mariées, s'abstenir. Ce ne sont que les jeunes femmes célibataires qui ont pour tradition de lancer une de leurs chaussures par-dessus leur tête devant leur maison. Si, en retombant au sol, la chaussure pointe vers la porte, la jeune femme se mariera dans l'année. Mais si la chaussure a «le dos» tourné à la porte, elle restera célibataire et continuera à vivre dans la maison familiale. 

    Aller à la messe en roller au Venezuela

    Rouler en rollers
    Rouler en rollers

    Vous êtes un inconditionnel de rollers, mais vous assister à la messe? Pas de soucis, il suffit d'aller au Venezuela et de faire comme tout le monde. En effet, les habitants de Caracas se rendent à l'église en roller. La tradition est si populaire que les autorités ferment les rues du centre-ville aux voitures pour que la population puisse aller à l'église en toute sécurité.

    Déguster la bûche de Noël en France

    Une bûche de Noël
    Une bûche de Noël

    Selon la coutume, chaque famille allait chercher la veille de Noël une bûche pour la rapporter à la maison et la placer dans l'âtre avec différentes cérémonies. La disparition de cette tradition coïncide avec celle des grandes cheminées: la grosse bûche a cédé sa place à une toute petite qui était placée au centre de la table comme décoration de Noël. Et qui dit table dit repas. Aujourd'hui, la bûche de Noël est devenue une pâtisserie traditionnelle.

    Lire aussi:

    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    L'armée US annonce diffuser de nouvelles images de l'attaque des pétroliers en mer d'Oman
    Tags:
    cadeau, folklore, traditions, Noël, KFC, Catalogne, Caracas, France, Venezuela, République tchèque, Japon, Portugal, Italie, Espagne, Finlande, Suède, Islande, Norvège, Allemagne, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik