Ecoutez Radio Sputnik
    Google

    Les hommes blancs conservateurs défavorisés par Google?

    © AP Photo / Jeff Chiu
    Société
    URL courte
    237

    James Damore, ancien employé de Google, licencié pour propos «sexistes», a attaqué le géant de Web en justice en l’accusant de discriminer les hommes blancs conservateurs. Toutes les victimes qui auraient fait l’objet de discrimination sont appelées à se faire connaître, selon le site Tech Crunch.

    James Damore est un ancien ingénieur de Google qui a été licencié en août après avoir déclaré que les femmes n'étaient pas égales aux hommes quant à leurs capacités.

    James Damore a récemment lancé une action en justice contre Google dénonçant l'attitude discriminatoire de l'entreprise envers les hommes de race blanche aux opinions politiques conservatrices, relate le site Tech Crunch.

    «La direction de Google utilise des quotas d'embauche illégaux afin de remplir les pourcentages désirés de femmes et favorise les candidats minoritaires, et déprécie ouvertement les directeurs des services commerciaux qui ne respectent pas leurs quotas, en dénigrant ouvertement les employés masculins caucasiens comme étant moins favorisés que les autres», selon le média.

    Le document prétend également que la «représentation numérique des femmes pour laquelle est connue Google» est basée «uniquement en raison de leur sexe» tandis que la «présence de Caucasiens et d'hommes a été moquée par des 'booss' lors de réunions hebdomadaires dans l'entreprise».

    Lire aussi:

    Assange propose un job à l’ingénieur de Google renvoyé pour son rapport sur les femmes
    Filtre anti-fake de Google: les médias mainstream sont-ils les seuls crédibles?
    WSJ: Google rémunère des chercheurs pour se montrer sous un jour favorable
    Tags:
    égalité, travail, discrimination, femme, homme, Google, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik