Ecoutez Radio Sputnik
    Une espionne

    Big Brother is watching you, désormais depuis le salon de votre voiture

    © Sputnik. Philippe Put
    Société
    URL courte
    4310

    Et si nos voitures nous espionnaient en cachette? Certains experts américains, interviewés par le Washington Post, estiment que ce serait bel et bien le cas, d’autant plus que plusieurs sociétés de marketing pourraient en profiter, en l’occurrence pour parvenir plus efficacement à leurs fins.

    Beaucoup de voitures pourraient «surveiller» leurs conducteurs, affirment des experts interviewés par le journal The Washington Post.

    À les en croire, les producteurs des véhicules en question suivraient par le biais des systèmes connecté à internet tout déplacement de la voiture et mesuraient simultanément sa vitesse.

    En outre, ils pourraient même écouter la musique diffusée à l'intérieur, suivre les mouvements des yeux du conducteur et déterminer le poids des personnes qui occupent les sièges avant.

    Concernant la question de savoir à quelles fins les producteurs collecteraient ces données, les experts supposent qu'elles seront par la suite revendues à des sociétés de marketing, qui pourraient s'en servir à leurs propres fins.

    Ainsi, les véhicules connectés en disent long sur leurs propriétaires et utilisateurs: façon de conduire, durée moyenne des trajets, vitesse, destinations, fréquence de freinage, consommation, localisation du véhicule, informations personnelles émanant du smartphone…

    Selon largus.fr, les automobilistes français sont à 70% réceptifs à la connectivité. Il s'agit pour eux d'éviter les embouteillages, d'avoir un meilleur rendement énergétique et d'améliorer leur sécurité. D'ailleurs, la sécurité est la raison numéro 1 qui les pousse à acheter une voiture connectée.

    Mais paradoxalement, selon largus, 97% des français voudraient un cadre législatif qui protègerait les données collectées par les véhicules.

    Lire aussi:

    Le futur, c’est déjà maintenant: les avantages et les risques d’un avenir sans conducteur
    Champs-Élysées: le ministre de l’Intérieur évoque une «tentative d’attentat» (Vidéo)
    Le conducteur du véhicule ayant percuté un fourgon de gendarmerie pourrait être mort
    Tags:
    automobile, espionnage, surveillance, CIA, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik