Société
URL courte
4112
S'abonner

Lorsqu’une jeune Américaine d’origine mexicaine s’est adressée à ses amis sur Twitter pour retrouver son chien disparu, elle n’aurait jamais pu prévoir à quel point la réaction des jeunes serait violente. La raison invoquée, le nom de son animal de compagnie, Negro, qui leur a paru raciste.

L'Américaine d'origine mexicaine Rebeca Macias a fait une publication sur Twitter sur la disparition de son chien Negro.

Negro a disparu, si quelqu'un le voit, écrivez-moi!

Cependant, plusieurs internautes ne se sont pas pressés pour exprimer leur compassion suite à la tristesse de Rebeca. Au lieu de ça, ils ont décidé de lui adresser plusieurs conseils de comment il serait mieux d'utiliser sa langue maternelle, puisque, selon des jeunes de la génération Y, le surnom «Negro» révèle du racisme, relate Unilad.co.uk.

Tu n'arriveras jamais à retrouver ce chien avec un nom pareil

Certains internautes ont été plus compréhensifs, mais ont également vu dans ce nom une insulte raciale:

Je comprends que son nom soit «noir», mais tu aurais véritablement dû choisir un autre nom. J'espère que tu le retrouveras, pourtant, ne cours pas dans la rue en hurlant son nom. Je ne veux pas que tu sois blessée.

D'autres utilisateurs des réseaux sociaux ont soutenu Rebeca:

Tout n'est pas nécessairement à propos des Noirs

Mdr, en premier lieu, renseigne-toi avant de paraître bête sur les réseaux sociaux. «Negro» signifie «noir» en espagnol. Cela n'a rien à voir avec les Blacks, elle ne fait qu'appeler son chien par sa couleur, ce n'est pas une insulte raciale. Quelqu'un est allé trop vite pour mettre une étiquette raciale.

En espagnol, le mot «negro» signifie «noir». Elle a appelé son chien par sa couleur. Ce n'est pas comme ça que les Afro-Américains étaient appelés dans les années 1950. On est en 2018, petite.

Plusieurs utilisateurs de Twitter ont soutenu Rebeca ayant confié qu'ils avaient aussi prénommé leur chien d'après sa couleur:

Mon chien s'appelle Negrita

Mdr J'ai un pit bull et je l'ai aussi appelé Negrita!!! Ces gens en font trop

Pour mettre fin à cette ardente discussion, Rebeca a conclu:

J'en ai marre de tout ça

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Tags:
États-Unis, racisme, jeunes, génération Y
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook