Ecoutez Radio Sputnik
    Police allemande

    Une Américaine poursuivie pour avoir traité la police allemande de «nazis»

    © REUTERS / Michaela Rehle
    Société
    URL courte
    472

    Alors que la police lui demande de déplacer un déodorant dans son bagage ou de le jeter à la poubelle, une enseignante américaine de 49 ans a traité les officiers de l’aéroport de Frankfort d’«enfoirés» et de «police nazie allemande». Ce geste a coûté à l’Américaine une amende de 260 dollars.

    Selon un communiqué de presse de la police allemande, C. Christine Fair, professeur à l'Université de Georgetown, a été condamnée à payer une amende de 260 dollars après avoir insulté les officiers de l'aéroport de Frankfort nazis.

    L'incident s'est produit lorsque le sac de Mme Fair a été signalé comme pouvant contenir des explosifs. Même si cela s'est avéré faux, une dispute a éclaté entre les employés et la passagère au sujet de la présence de son déodorant dans son sac. Les agents lui ont demandé de le jeter ou de le mettre dans ses bagages enregistrés.

    La passagère n'a pas obéi à la demande de la police, affirmant que son déodorant était un matériau solide.

    Selon les autorités aéroportuaires, Mme Fair était «de moins en moins coopérative» avant qu'elle ne lance des injures à la police.

    «Si j'étais un homme, je ne pense pas qu'ils m'auraient menacé d'arrestation», a-t-elle déclaré plus tard, notant que l'insulte ne visait pas un agent en particulier.

    L'Américaine a été rapidement placée en garde à vue tandis que les policiers portaient plainte pour outrage.

    «Je suis fatiguée, je suis épuisée par le décalage horaire, j'ai déjà raté deux vols… Bien sûr, c'était un jugement terrible que je me suis murmuré, mais je ne l'ai pas traité [le policier] de nazi», a-t-elle affirmé, citée par USA Today.

    Actuellement, l'Américaine fait face à une enquête pénale pour outrage et a dû régler une amende de 260 dollars.

    En août dernier, un Américain ivre a été frappé par un passant dans le centre-ville de Dresde après que le touriste a plusieurs fois fait un salut nazi, selon la police allemande. De plus, le même mois, deux touristes chinois ont été arrêtés après avoir pris des photos en faisant ce geste interdit devant le palais du Reichstag, à Berlin.

    Lire aussi:

    Un touriste US ivre frappé en Allemagne pour un salut nazi
    Préoccupée par son image, la Chine interdit à ses touristes les saluts nazis en Allemagne
    Deux policiers allemands suspendus pour avoir exécuté le salut nazi
    Tags:
    aéroport, police, nazisme, nazis, États-Unis, Frankfort, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik