Société
URL courte
235913
S'abonner

L'ancienne gagnante des concours Jeune beauté de Russie, Miss Diamond Star et Miss Perle de Russie, est devenue l’une des 15 jeunes filles les plus belles du monde et a remporté le titre de Miss bikini mondiale lors d’un concours international de beauté.

Daria Khokhlova, une jeune Russe originaire de la ville de Perm, à environ 1.400 km de Moscou, est entrée dans le top 15 des plus belles femmes du monde au concours international Miss World Tourism, en Malaisie. En finale, elle a également remporté le titre de Miss bikini mondiale, le 27 janvier.

Par le passé, elle a déjà été lauréate des concours Jeune beauté de Russie, Miss Diamond Star et Miss Perle de Russie. Cependant, c'était la première fois que Daria participait à un concours international de beauté.

La jeune femme avait indiqué qu'elle ne comptait pas assister à Miss World Tourism, mais suite à un changement dans sa vie, elle a fait ses valises et est partie pour être reconnue au niveau international.

«Le top 15 des plus belles femmes du monde et Miss bikini mondiale. Merci à vous mes chers pour pour votre soutien. Merci pour cette opportunité», a-t-elle écrit sur son Instagram.

Également sur Instagram, Daria racontait son quotidien au concours international. Ainsi, l'on pouvait apprendre que les participantes sont très occupées, avec plusieurs répétitions tous les jours.

 

 

Elles visitent la région, vivent dans «un hôtel chic», font des shootings photos, voyagent dans plusieurs villes et n'ont pas du tout le temps de dormir… ce qui n'a heureusement aucune influence sur leur beauté!    

Lire aussi:

Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
femmes, concours de beauté, Perm, Malaisie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook