Ecoutez Radio Sputnik
    Tom Sawyer Fest

    Inspirés par Tom Sawyer, ils rendent leurs villes plus agréables à vivre

    © Photo. Alya Sharipova
    Société
    URL courte
    Anastassia Verbitskaïa
    1200

    De plus en plus de villes russes se joignent au projet nommé Tom Sawyer Fest. Cherchant à préserver une ambiance «humaine» dans le centre-ville, des bénévoles consacrent leur temps et leurs ressources à rendre sa beauté à de vieilles maisons résidentielles.

    Se sentir responsable de l'aspect de la ville que tu habites. Et savoir passionner pour cette idée les gens qui t'entourent. Tel semble être le credo de l'historien et journaliste Andreï Kotchetkov, originaire de Samara, une importante ville russe sur la Volga.

    Attristé par l'état de certaines maisons historiques de Samara, souvent faites en bois, dont la remise en bon état est inaccessible à ses habitants, le jeune homme a lancé, en 2015, le projet baptisé Tom Sawyer Fest.

    Le nom vient du célèbre personnage de Mark Twain et fait allusion à la palissade que Tom devait repeindre.

    Pour les volontaires de ce projet, il importe de préserver ce qu'on appelle le «milieu historique» des vieilles villes, a souligné Andreï Kotchetkov dans un entretien avec Sputnik. Enfant, il aimait se promener avec son père dans le centre-ville, où les bâtiments sont à taille humaine et l'homme se sent donc «comme chez lui». Et c'est cette ambiance «humaine» qu'il cherche à conserver.

    Ces vieilles maisons ne présentent aucune valeur aux yeux des autorités si elles ne sont pas classées monuments historiques. D'où le risque de les perdre, car les bâtiments fissurés sont démolies pour laisser place à de nouveaux buildings qui détruisent le milieu historique et anéantissent l'atmosphère de la vieille ville. L'ensoleillement des maisons voisines et donc le confort des locataires est également perturbé par ces nouvelles constructions.

    Afin d'empêcher cette dégradation du milieu urbain, Andreï a réuni des bénévoles de Samara prêts à consacrer leur temps et leurs ressources à la rénovation des maisons «en souffrance».

    Le festival Tom Sawyer Fest est une sorte de jeu qui fait appel aux citadins socialement actifs dont les intérêts ne se limitent pas à leur boulot. Ses participants viennent régulièrement, certains tous les jours, travailler ensemble pour rendre un aspect attrayant aux maisons historiques dont les habitants ont consenti à relever le défi.

    Les bénévoles avec le soutien des habitants ou juste avec leur aval reconstituent le décor en bois sculpté, peignent les murs, nettoient l'ornement sculpté ou moulé là où il y en a. Bref, ils travaillent comme des ouvriers de chantier. Mais ils ont aussi la chance de rencontrer des enthousiastes qui partagent les mêmes idées, de nouer de nouveaux contacts et simplement de passer du temps en bonne compagnie.

    «Je pense que même si quelqu'un a consacré ne serait-ce qu'un quart d'heure à notre travail commun, il a déjà fait quelque chose, et cela importe. Il a surmonté une barrière, il s'est redonné le droit à cette ville. Il est déjà impliqué», souligne Andreï.

    Son expérience gagne toujours du terrain en Russie. L'année dernière, les volontaires de onze villes (Samara, Kazan, Bouzoulouk, Borovsk, Kalouga, Dimitrovgrad, Kostroma, Orenbourg, Khvalynsk, Saratov et Tomsk) se sont joints à cette initiative. En trois ans d'activité, les bénévoles ont réparé 28 maisons dont 11 à Samara.

    Les Samarois ont même dû ouvrir une «École de Tom Sawyer Fest» pour ceux qui souhaitent préserver l'aspect de leurs villes historiques. Du 23 au 25 mars 2018, elle réunira, pour la deuxième fois, des étudiants de plus d'une dizaine de villes russes.

    Drôle de coïncidence: Tom Sawyer vivait dans la ville fictive américaine de Saint-Petersburg sur le Mississippi. Samara, «ville natale» du Tom Sawyer Fest, se situe sur la Volga. Qui plus est, à l'époque de Mark Twain, un bateau baptisé Mississippi circulait sur ce fleuve, raconte, souriant, Andreï Kotchetkov.

    Lire aussi:

    Les villes de la Coupe du Monde: Samara
    Samara
    Une clôture dotée de détecteurs sera installée au stade Samara Arena
    Tags:
    bénévolat, architecture, Tom Sawyer Fest, Andreï Kotchetkov, Samara, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik