Ecoutez Radio Sputnik
    Diamants

    Deux diamants rarissimes retrouvés en Iakoutie

    © Photo. pixabay
    Société
    URL courte
    2140

    Deux pierres précieuses impressionnantes par leur taille ont été extraites d’un gisement iakoute par le géant russe Alrosa.

    Gros, rarissimes et certainement très désirés… Deux diamants lourds de respectivement 97,92 et 85,62 carats ont été découverts en janvier en Iakoutie, signale la société Alrosa, premier producteur mondial de ces pierres précieuses, qui exploite la mine d'Aïkhalskaïa, où la trouvaille a été faite.

    De forme octaèdre, les deux diamants sont de couleur blanche avec des nuances de jaune, et contiennent de petites exclusions.

    «En effet, les grandes pierres d'une masse dépassant 50 carats sont extrêmement rares. Les diamants de ce type sont traditionnellement vendus aux enchères et sont très demandés», explique la directrice des ventes d'Alrosa, Evgenia Agureeva, dans un communiqué.

    «Les pièces les plus rares et les plus pures sont traitées à la taillerie d'Alrosa et vendues par la société elle-même», ajoute-t-elle.

    Alrosa se spécialise dans la prospection, l'extraction, la production et la vente de diamants. Ses exploitations se trouvent dans la République de Sakha (Iakoutie) et dans la région d'Arkhangelsk. En 2017, la société a produit 39,6 millions de carats de diamants bruts, augmentant ainsi sa production de 6%.

    Lire aussi:

    Le plus gros diamant jamais taillé en Russie sera mis aux enchères
    Un diamant russe d’une clarté extraordinaire présenté à New York
    «La réalisation ultime» des tailleurs de diamant russes a trouvé son acheteur
    Tags:
    diamants, Alrosa, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik