Ecoutez Radio Sputnik
    Le cimetière d'avions de la base aérienne de Davis-Monthan dans l'Arizona

    Cimetières d'avions: qu’arrive-t-il aux aéronefs inexploités?

    © AP Photo / Matt York
    Société
    URL courte
    5180

    Quand les aéronefs franchissent le portail de ces sites, il ne leur reste pas beaucoup de temps à vivre... Jetez un coup d’œil sur les cimetières d’avions les plus impressionnants du monde grâce à cette sélection de Sputnik!

    Des rangées composées de centaines d'anciens avions rouillés sur un site désert, voilà à quoi ressemblent les cimetières d'avions contemporains. Parmi les raisons de mettre un avion au rebut: leurs années de service, la présence d'une technologie obsolète ou un manque de budget.

    Dans la plupart des cas, les déserts sont les meilleurs endroits pour ces cimetières en raison de leur taille et de la sécheresse du climat, qui réduit la corrosion des avions à la retraite.

    Voici les exemples les plus remarquables de cimetières d'avions, pour les passionnés des endroits sinistres…

    Arizona, USA

    Ce site est simplement connu sous le nom de «The Graveyard» (Le Cimetière en anglais), puisqu'il est remplit d'avions délaissés. Le cimetière abrite au total plus de 4.000 avions, ce qui en fait le plus grand au monde. Tous les avions ont eu leurs sièges éjectables et leurs armements enlevés avant d'être scellés pour ne pas laisser entrer la poussière, la lumière du soleil et les températures élevées.

    La majorité des avions qui atterrissent ici finissent par être mis en pièces, comme les nombreux bombardiers B-52, qui ont été rendus inaptes au vol après la Guerre froide.

    De plus, l'administration organise des visites pour les touristes et amateurs de sites originaux.

    Moscou, Russie

    L'aérodrome de Khodynka (officiellement Aérodrome central Frounze) est un ancien aéroport de Moscou, situé à 7 km au nord-ouest du centre-ville. Il a été utilisé comme aérodrome d'essai pour l'aviation expérimentale et comme aérodrome militaire.

    Il a été la base de stockage et d'essai de très nombreux avions, depuis les Sukhoi jusqu'aux Mig. Le dernier avion à avoir décollé de cette base l'a fait le 3 juillet 2003. Il s'agissait de l'anti-sous-marin Il-38 SD, destiné à la marine indienne. Actuellement, l'ancien aéroport abrite de nombreux avions de guerre. Les autorités de la ville essaient actuellement de réaménager la zone afin d'y construire des habitations, ce qui signifie que les aéronefs sont lentement, un par un, transportés ailleurs.

    Mojave, Californie

    De 1941 à 1992, à Victorville en Californie du Sud, dans un désert, se situait la base aérienne de George, importante base de la United States Air Force. Toutefois, elle ne l'est plus.

    Étant l'un des plus grands «cimetières» des États-Unis, ce site est devenu au fil des années un endroit de repos final pour des milliers d'avions, dont plusieurs commerciaux. Certains avions reprennent du service après mise en rénovation.  Il arrive aussi que ces avions soient vendus en pièces détachées, encore exploitables.

    Les avions prenant leur retraite après environ 25 ans de service, le désert de Mojave est l'un des meilleurs endroits pour les entreposer car l'air sec et chaud de la région empêche la corrosion.

     

    Tchernobyl, Ukraine

    Plus de 30 ans se sont passés depuis la catastrophe nucléaire qui a détruit une ville entière. De nombreux aéronefs qui ont aidé à nettoyer Tchernobyl des conséquences nucléaire reposent toujours là en raison de la contamination. Alors que les camions ont été enterrés, le site est hanté par des restes d'avions pourris et rouillés…

    Châteaudun, France

    Située à 5 km à l'est de Châteaudun dans le département de l'Eure-et-Loir, l'ancienne base aérienne française «Lieutenant Marcel Beau» abrite désormais les avions non fonctionnels.

    Du fait de son activité, la base aérienne de Châteaudun accueillait de 1934 à 2014 pratiquement tous les types d'aéronefs utilisés par l'Armée de l'air.

    Non seulement l'ex-base sert à conserver les avions de guerre, mais elle jour aussi le rôle de parking pour avion lors des championnats organisés par la Fédération française d'aéronautique (FFA).

    Newbury, Ohio

    Se trouvant dans une arrière-cour, cette collection de plus de 30 jets militaires a été rassemblée par Walter Soplata sur une période de 50 ans. L'Américain a acheté les avions par crainte qu'ils ne soient démantelés et détruits. Suite à sa mort en 2010, ses proches ont conservé sa prestigieuse collection pour garder les biens précieux collectés depuis longtemps par Walter.

     

    Lire aussi:

    Adieu aux cieux: les cimetières russes d’avions abandonnés (photos, vidéos)
    Pièce commémorative Trump-Kim: les USA vendent-ils la peau de l’ours avant de l’avoir tué?
    Melania et Donald «divorcés»? Le dernier tweet de la First Lady sème le doute sur le Net
    Tags:
    cimetière d'avions, avion, aéronefs, cimetière, France, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik