Ecoutez Radio Sputnik
    Bill Gates

    Bill Gates désapprouve les initiatives du Président américain

    © REUTERS / Francois Lenoir
    Société
    URL courte
    654

    Bill Gates a payé plus d'impôts que les autres aux États-Unis et ne voulait pas arrêter. Il désapprouve la réforme fiscale de Donald Trump qui bénéficiera surtout aux riches.

    Dans une interview accordée à CNN, le fondateur de Microsoft, Bill Gates indique que les gens riches devraient plus contribuer au budget des États-Unis.

    «J'ai payé plus d'impôts que les autres, plus de 10 milliards de dollars», dit-il, se référant à la réforme fiscale, approuvée par l'administration de Trump. «Mais le gouvernement devrait exiger des personnes ayant mon statut des cotisations beaucoup plus élevées».

    Le cofondateur de Microsoft voit d'un mauvais œil les initiatives fiscales de Trump. Suite à cette réforme les riches obtiendront beaucoup plus d'avantages que la classe moyenne ou les pauvres, a-t-il martelé.

    «C'est le contraire par rapport à ce que nous aimerions voir: le renforcement du système de sécurité sociale et des impôts plus élevés pour les riches», a déclaré Bill Gates.

    Le Président américain est convaincu que sa réforme fiscale est un «nouveau miracle économique». En décembre 2017, il a déclaré que durant sa présidence 2,2 millions d'emplois ont été créé et le taux de chômage est tombé à son plus bas niveau depuis 17 ans.

    slogan de la campagne de Donald Trump « Rendre à l'Amérique sa grandeur »
    © AFP 2018 SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

    Le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, le cofondateur de Microsoft, Bill Gates et l'investisseur Warren Buffett ont une fortune totale qui dépasse l'épargne des 160 millions d'Américains les plus pauvres, rapporte un think tank américain

    Un impôt progressif est un impôt dont le taux augmente en fonction de la valeur de l'élément taxé. Aux États-Unis, il y a un double régime fiscal. Ce double système découle du concept de fédéralisme. Les américains doivent donc remplir une déclaration d'impôt fédéral et une déclaration d'impôt d'État.    

    Lire aussi:

    Promesses de baisses d’impôts de Macron: le réveil brutal
    Réforme fiscale US: Merkel vole au secours des entreprises allemandes
    Soros et Rockefeller seraient contre la baisse de l’impôt sur la fortune aux États-Unis
    Tags:
    impôt, Donald Trump, Bill Gates
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik