Société
URL courte
1231
S'abonner

Devenue veuve et s'étant vu refuser une certaine somme d'argent par la famille de son défunt époux, une jeune femme s'est adressé à la justice et a touché 67 millions de riyals (presque 14,5 millions d'euros).

À vouloir trop avoir, l'on perd tout. Ce proverbe bien connu est, on ne peut mieux, illustré par une histoire qui est arrivée en Arabie saoudite.

Une jeune Syrienne de 22 ans s'est mariée, officiellement mais en secret, à un riche homme d'affaires saoudien à Djeddah, a fait savoir ce mercredi le journal en ligne Al-Madina. Malheureusement, un mois plus tard, son époux est décédé d'une attaque cardiaque.

La veuve a demandé à la famille de son mari de lui accorder 200.000 riyals (environ 43.000 euros) en échange de sa renonciation à l'héritage. Or, les enfants de l'homme d'affaires issus d'un premier mariage lui ont refusé cette somme. Après quoi la femme s'est adressée à la justice.

Les juges ont reconnu la légitimité du mariage et ont prononcé leur verdict: payer à la veuve 67 millions de riyals (presque 14,5 millions d'euros), soit… 330 fois ce qu'elle avait demandé.

La morale de l'histoire? Ne soyez jamais trop avare et sachez partager. Ou alors soyez prêt à encaisser des coups durs.

Lire aussi:

Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
La France transmet à la Slovaquie 15.000 doses de vaccin contre le coronavirus
Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Tags:
juges, veuve, mariage, Djeddah, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook