Ecoutez Radio Sputnik
    Nouvelle collection de Barbie

    Barbie présente une collection de «femmes inspirantes»

    © AP Photo / Barbie via AP
    Société
    URL courte
    536

    À l’occasion de la fête du 8 mars, Barbie a dévoilé 17 nouvelles poupées dont l’image est basée sur des femmes inspirantes telles que Frida Kahlo, pour guider les futures générations de femmes à travers le monde.

    Les poupées Barbie de la société Mattel initient les petites filles aux tendances de la beauté et de la mode depuis 58 ans, mais récemment, l'entreprise a décidé de changer les choses. Pour mieux comprendre ce dont la société a besoin, Barbie a interrogé 8.000 mères. La société a découvert que 86% d'entre elles se préoccupent des modèles auxquels leurs filles sont exposées. Mattel a donc créé 17 poupées de femmes réelles et inspirantes.

    ​Les concepteurs de la célèbre poupée ont donc créé toute une collection de «role model», à l'effigie de femmes inspirantes de tous les coins du monde qui ont réussi dans des domaines très variés. La collection a été révélée sur les réseaux sociaux en prévision de la journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars.

    Les créateurs ont choisi comme slogan de campagne «Tu peux être tout ce que tu veux».

    ​Dans le lot, on retrouve entre autres une Française, en la personne d'Hélène Darroze, cheffe cuisinière à la renommée mondiale.

     

    On y voit également une poupée de l'artiste peintre Frida Kahlo, de la pionnière de l'aviation Amelia Earhart, de la mathématicienne et physicienne de la NASA Katherine Johnson, de la réalisatrice Patty Jenkins, de la danseuse étoile Yuan Yuan Tan, de la cinéaste Ava Duvernay ou de la championne de volleyball Hui Ruoqi.

    Lire aussi:

    Barbie porte un hijab pour la première fois de sa vie (photos)
    Au-delà de la beauté humaine: 8 répliques vivantes de Barbie et de Ken
    La barbe peut vous sauver la vie et voici pourquoi
    Tags:
    poupée, Barbie, Mattel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik