Ecoutez Radio Sputnik
    Les Obama

    Les Obama pourraient partager des «histoires inspirantes» sur Netflix

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    Société
    URL courte
    4013

    L'ancien Président américain Barack Obama et sa femme Michelle semblent avoir passé 14 mois tranquilles loin du feu des projecteurs de la Maison-Blanche, mais explorent à présent les moyens d'étendre la présence des Obama dans le débat public grâce à Netflix.

    L'ex-Président Barack Obama négocie avec Netflix la production d'une série de spectacles qui lui fourniront une plate-forme mondiale pour exprimer sa vision des problèmes politiques d'actualité, selon des sources informées citées par The New York Times.

    Selon les termes de l'accord proposé, qui n'est pas encore définitif, M.Obama et son épouse Michelle fourniront un contenu exclusif qui serait uniquement disponible sur le service de streaming de Netflix qui compte près de 118 millions d'abonnés dans le monde.

    M.Obama n'a pas l'intention d'utiliser ses émissions Netflix pour répondre directement au Président Trump ou aux critiques des conservateurs, selon des personnes familières avec les discussions sur la programmation. Les Obama souhaiteraient produire des spectacles mettant en lumière des «histoires inspirantes».

    On ne sait pas combien d'argent les Obama seront payés, compte tenu de leur manque d'expérience dans le secteur des médias.

    Plusieurs personnes informées des négociations de Netflix ont déclaré que les dirigeants d'Apple et d'Amazon, qui ont leurs propres services de streaming, ont également exprimé leur intérêt à parler avec M.Obama.

    Lire aussi:

    Benzema et attentats: Hamon accuse Netflix de «stigmatisation» puis efface son tweet
    Donald Trump a expliqué pourquoi Obama et Poutine ne sont jamais devenus amis
    Fossé des générations: comment les jeunes d’aujourd’hui perçoivent la série Friends?
    Tags:
    médias, Netflix, Michelle Obama, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik