Ecoutez Radio Sputnik
    Iconos de mensajerías móviles, incluyendo WhatsApp y ICQ

    L'Espagne inflige de nouveau une amende à Facebook et WhatsApp

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    Société
    URL courte
    4123

    Les sociétés Facebook et WhatsApp ont été condamnées chacune à 300.000 euros d'amende pour violation de la loi espagnole sur la protection des données à caractère personnel.

    Sur décision de l'Agence espagnole de protection des données (AEPD), Facebook et WhatsApp devront payer chacune 300.000 euros d'amende pour avoir violé la Loi organique espagnole de protection des données à caractère personnel (LOPD).

    Facebook
    © Sputnik . Natalia Seliverstova

    Le communiqué de l'AEPD indique que l'amende a été infligée à WhatsApp «pour le transfert de données à Facebook sans le consentement approprié des utilisateurs», tandis que Facebook devra payer pour «le traitement de ces données à ses propres fins». L'agence estime qu'un tel transfert d'informations «n'est pas conforme aux normes de protection des données espagnoles et européennes».

    En septembre 2017, l'AEPD avait déjà imposé une amende de 1,2 million d'euros à Facebook pour un certain nombre de violations de la loi organique. Cependant, ce n'est pas la plus grande pénalité que les réseaux sociaux ont affrontée. Auparavant, la Commission européenne avait infligé une amende de 110 millions d'euros à la société pour avoir fourni délibérément de fausses informations sur les conditions d'achat de WhatsApp en 2014.

    Lire aussi:

    WhatsApp, Facebook: derrière la publicité ciblée, la dystopie forcée
    Amende de 110 millions d’euros contre Facebook: dissuasif ou symbolique?
    Facebook et WhatsApp accusés de violer la loi sur les données personnelles en France
    Tags:
    amende, WhatsApp, Facebook, Inc, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik