Société
URL courte
351750
S'abonner

Les autorités de l'État américain d'Alabama ont autorisé à exécuter les condamnés à mort d'une manière qui n'avait pas été utilisée auparavant.

La Chambre des représentants de l'État de l'Alabama a approuvé une loi qui permet l'utilisation d'azote pour exécuter les condamnés à mort. Cette méthode sera utilisée s'il n'est pas possible de procéder par injection létale, écrit le portail WHNT19.

«Cela les endormira tout simplement. C'est humain, rapide et indolore», a déclaré le républicain Jim Hill au cours du débat.

Les opposants à la loi doutent que cette méthode soit indolore, car elle n'a jamais été utilisée auparavant.

«Nous avions une chaise électrique et maintenant nous revenons aux chambres à gaz», a déclaré le représentant démocrate Thomas Jackson.

Cette pratique n'a pas encore été appliquée aux États-Unis. Plus tôt, les États de l'Oklahoma et du Mississippi ont approuvé un projet de loi semblable à celui adopté en Alabama. En même temps, les autorités de l'Oklahoma n'ont l'intention d'utiliser du gaz qu'après la levée du moratoire sur la peine de mort dans cet État.

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Tags:
peine de mort, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook