Ecoutez Radio Sputnik
    Passeport britannique

    Sacre bleu! Les passeports post-Brexit seront fabriqués en France, la Toile réagit

    © AP Photo / Matt Dunham
    Société
    URL courte
    581

    Parmi les changements liés au Brexit, les citoyens britanniques vont retrouver leurs passeports bleus émis au Royaume-Uni jusqu'en 1988. Mais, petite nouveauté, ces documents seront fabriqués en France par Gemalto. Voici ce qu’en pensent les internautes.

    Le nouveau passeport que les Britanniques utiliseront après le Brexit devrait être fabriqué par une entreprise française, rapportait jeudi la presse britannique, un choix vécu comme une «humiliation nationale» par les partisans de la sortie de l'UE, relate le site The Poke.

    Selon le quotidien The Telegraph, le spécialiste français de la sécurité numérique Gemalto serait sur le point de remporter l'appel d'offres lancé par le gouvernement britannique, devançant l'entreprise britannique De La Rue, qui assurait jusqu'à présent la fabrication des passeports. Les internautes britanniques n'ont pas tardé à réagir à cette initiative et à la tourner en dérision.

    «Pour ce qui concerne nos passeports, je pense toujours que la meilleure idée est de permettre aux gens de choisir leur propre couleur. Passeport marron: vous pouvez continuer à voyager librement et vivre partout en UE. Passeport bleu: vous ne pouvez rien faire de tout cela, mais vous avez un passeport bleu! Tout le monde est heureux!».

    «La couverture des nouveaux passeports bleus qui rendrera furieux les partisans du Brexit dès qu'ils auront appris qu'ils ont été fabriqués par une entreprise française».

    «J'ai passé la meilleure partie des deux dernières années à prédire qu'on n'aurait probablement que les poissons et les passeports pour s'en plaindre. Là, j'ai plutôt peur de mes capacités prophétiques».

    L'affaire a rapidement tourné à la polémique et provoqué la colère des pro-Brexit, dont beaucoup ont voté lors du référendum de juin 2016 pour «reprendre le contrôle» de leur économie, y compris de ce type de marchés publics.

    «Ces foutues étrangers qui restent et s'approprient notre travail».

    «Je vous dis ce qui serait cool. Des passeports jaunes!».

    «Savez-vous que les partisans du Brexit disait que les passeports bleus étaient symboliques? En tout cas, on n'a pas besoin de quitter l'UE pour les obtenir, ils vont nous coûter 490 million de livres sterling et c'est la France qui s'occupera de leur fabrication. Trop symbolique, dirais-je».

    «Peu importe dans quel camp vous êtes. C'est complètement ridicule de laisser les Français fabriquer nos passeports».

    L'affaire a suscité également moult réactions sur les réseaux sociaux via le mot clef #passportgate.

    «Chère Theresa May, peut-on garder nos passeports européens de couleur marron fabriqués au Royaume-Uni au lieu d'être forcé à avoir des passeports bleus/noirs fabriqués en France?»

    «Donc, les passeports marron on les a fabriqués en Grande-Bretagne. Les nouveaux passeports bleus seront fabriqués aux Pays-Bas. Entendez-vous ce bruit? C'est le monde qui se moque de vous, M. et Mme Brexit».

    «Quand tu apprends que les nouveaux passeports bleus seront fabriqués en France».

    «Voici une humiliation encore plus embarrassante pour The Sun et sa "campagne" pathétique en faveur des passeports bleus. Le clown qui l'a initié n'est pas un simple jeune journaliste, mais le rédacteur politique @tnewtondunn».

    «Le Brexit cette semaine… Les passeports bleus seront français. Je préfère dire à tout le monde que je viens de n'importe quel pays, mais en aucun cas du Royaume-Uni».

    «Les roses sont rouges,

    Les passeports sont bleus,

    Un message qui vient de France…

    Merci beaucoup!»

    Après son adhésion à la Communauté économique européenne en 1973, le Royaume-Uni avait adopté le passeport rouge bordeaux qui est la norme pour les Etats membres.

    Lorsque Theresa May a annoncé en décembre le retour des passeports de couleur bleue, la chef du gouvernement avait vu dans ce changement «une expression de l'indépendance et de la souveraineté» de la Grande-Bretagne, symbolisant «la citoyenneté d'une fière et grande nation».

    Lire aussi:

    Noir ou Bleu? La couleur de l’ancien passeport britannique divise la Twittosphère
    Le passeport, une histoire en couleurs
    Quel est le passeport le plus cher au monde?
    Tags:
    toile, passeport, Brexit, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik