Ecoutez Radio Sputnik
    Plane at the airport. (File)

    17h de vol sans interruption: une journaliste révèle ses sentiments

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    Société
    URL courte
    1195

    Un vol historique de la compagnie aérienne Qantas Airlines reliant la ville australienne Perth et Londres a duré 17 heures sans interruption. Quelles sont les sensations et le ressenti des passagers qui se trouvaient à bord pendant tout ce temps?

    La journaliste Natalie Richards a fait part de ses impressions sur le premier vol sans interruption reliant la ville australienne Perth, sur la côte est du pays, et la capitale britannique qui a duré environ 17 heures.

    Dans son article, publié sur le portail AirlineRatings.com, elle a annoncé que les services dans l'avion étaient excellents. Par ailleurs, d'après elle, il fallait s'y attendre lors d'un vol historique auquel beaucoup de journalistes ont participé.

    Par ailleurs, la journaliste a souligné qu'elle avait dormi confortablement et que le manque de l'espace ne s'était pas ressenti.

    De plus, elle a tenu à indiquer que le repas était également meilleur que lors d'un vol traditionnel en classe économique.

    En outre, parmi les avantages de ce vol sans interruption, Natalie Richards a accentué la réduction du temps de voyage. Au total, des passagers ont gagné environ trois heures par rapport aux vols avec escale.
    Samedi, le Boeing 787 Dreamliner de la compagnie aérienne Boeing 787 Dreamliner a effectué le premier vol direct pour relier la ville de Perth, en Australie, et Londres. La distance entre ces deux villes constitue 14.498 kilomètres. Le vol a duré environ 17 heures.

    Lire aussi:

    Vent en poupe: un Boeing 787 bat le record de rapidité entre New-York et Londres
    Un Boeing Dreamliner «fait un selfie» dans le ciel américain
    Un Boeing 787 Dreamliner défectueux a effectué 23 vols aux États-Unis
    Tags:
    sentiments, vol, voyages, Royaume-Uni, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik