Ecoutez Radio Sputnik
    forêt

    Ces endroits de la planète hantés par de nombreuses disparitions

    Société
    URL courte
    4102

    Sur notre planète, il y a des zones où tout système de navigation semble impuissant. Des groupes de voyageurs y sont restés à jamais, incapables de trouver une issue. Surprenants, envoûtants, inquiétants... Ces lieux ont su garder leur part de mystère, découvrez-les dès maintenant.

    Aujourd'hui encore, plusieurs disparitions dans différents endroits de notre planète n'ont jamais été expliquées. De nombreuses hypothèses ont été émises, incluant le fait que la majorité des disparus auraient pu être tués. Tout est possible, mais ces cas ne seront probablement jamais résolus.

    Triangle des Bermudes

    Depuis des décennies, le Triangle des Bermudes, une zone de l'océan Atlantique située entre la Floride, Porto Rico et l'archipel des Bermudes, où de nombreux avions et bateaux auraient disparu, nourrit les théories conspirationnistes.

    Ceux qui sont d'avis qu'une disparition énigmatique dans cette zone peut réellement avoir lieu avancent des hypothèses différentes pour l'expliquer, des phénomènes météorologiques aux enlèvements par des extraterrestres ou des habitants de l'Atlantide.

    Ainsi, en mars 1918, l'USS Cyclops disparaît lors d'un voyage entre Barbados et Baltimore avec ses 306 passagers et membres d'équipage. Plusieurs épaves ont été retrouvées dans cette zone, mais aucune ne correspondait à celle de l'USS Cyclops. Le mystère plane toujours autour de la disparition la plus meurtrière du triangle des Bermudes, comme l'indique le portail Triangle-Bermudes.

    Triangle du lac Michigan

    Le Triangle du Michigan se trouve en plein milieu du lac Michigan. Depuis près d'un siècle, il s'y passe une multitude d'événements que beaucoup peinent à expliquer.

    On dit que le triangle du Lac Michigan a les mêmes caractéristiques que le triangle des Bermudes, et on dit de lui qu'il est le cadre d'apparition de vaisseaux fantômes, d'étranges disparitions et même d'observations d'Ovnis.

    L'un des incidents les plus étranges concerne celui du navire Rosa Belle en 1921, rappelle Activite-paranormale.blogspot.ru. Les onze personnes sur le navire ont totalement disparu et le bateau a été retrouvé renversé, flottant sur le lac. Le navire semblait avoir été endommagé par une collision. Seulement, aucun reste d'un autre bateau n'a été trouvé et aucun accident n'a été signalé.

    Triangle Bennington

    Bennington est une ville dans le Vermont. Le Triangle Bennington a été le théâtre de nombreuses disparitions entre 1920 et 1950.

    Le 1er décembre 1949, un homme disparait dans un bus bondé. Pourtant, de nombreux témoins expliquent qu'il dormait tranquillement sur son fauteuil jusqu'au point d'arrivée. Le mystère n'a jamais été résolu.

    Le 1er décembre 1946, Paula Welden, 18 ans, disparait alors qu'elle marche dans la région. Des randonneurs qui l'ont croisée à un virage tentent de retrouver sa trace mais impossible et toutes les investigations menées n'ont servi à rien.

    Comme l'indique le portail Pausecafein, en tout, plus de 6 disparitions du même type ont eu lieu dans cette région…

    «L'autoroute des larmes»

    «L'autoroute des larmes» est la route A-16 traversant les montagnes d'est en ouest dans la province de la Colombie-Britannique et où près d'une vingtaine de jeunes femmes, pour la plupart autochtones, ont disparu mystérieusement depuis 1994 ou ont été retrouvées assassinées.

    Gale Weys aurait disparu après avoir fait de l'auto-stop de Clearwater à Kamloops. Son cadavre a été retrouvé dans un fossé.

    On estime que Monica Ignas rentrait chez elle après une longue journée d'école lorsqu'elle a été vue pour la dernière fois le 13 décembre 1974 à Thornhill, en Colombie-Britannique. Elle est retrouvée morte le 6 avril 1975.

    Tamara Chipman a été vue pour la dernière fois à Prince Rupert, en Colombie-Britannique, alors qu'elle faisait de l'auto-stop à l'est sur l'autoroute 16.

    Le 25 septembre 2012, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a annoncé un lien entre les meurtres et le défunt criminel américain, Bobby Jack Fowler. Son ADN aurait été retrouvé sur le cadavre de Colleen MacMillen, l'une des victimes. Malgré l'identification de Fowler comme tueur dans ces cas, les enquêteurs doutent de pouvoir résoudre tous ces meurtres un jour. Ils ont enquêté sur plusieurs autres cas, mais n'ont pas suffisamment de preuves pour porter des accusations.

    Le lac Angikuni

    Le lac Angikuni est un grand lac de 51.000 ha, situé au nord du Canada. Le lac est devenu célèbre en raison de l'histoire de la disparition mystérieuse d'un village inuit entier sur ses rives.

    Comme le raconte un trappeur du nord nommé Joe Labelle, pendant l'un de ses voyages, il s'attendait à un accueil chaleureux, mais en entrant dans la petite ville de cabane, il a été accueilli par deux huskys affamés, et en s'aventurant plus loin, il a trouvé un attelage complet de sept chiens qui étaient apparemment morts de faim.

    En entrant dans une cabane, il a remarqué des ustensiles et des casseroles de cuisine, contenant apparemment encore de la nourriture. En examinant une autre tente, il a trouvé un fusil. La rouille sur les fusils lui a donné l'impression que le village avait été abandonné quelque mois auparavant.

    Les autorités ont été informées, la police a ouvert une enquête et commencé à rechercher les habitants. Personne n'a jamais été trouvé, pas plus que des indices quant à la raison de leur disparition, indique Veritas-europe.com.

    La Colonie perdue sur l'île Roanoke

    L'île Roanoke, située près des côtes de Caroline du Nord, a été le premier site de peuplement européen en Amérique du Nord. Pourtant, quand le gouverneur de la colonie naissante de Roanoke, John White, est revenu d'Angleterre en 1590, il n'a retrouvé qu'une colonie pillée et abandonnée.

    Les colons disparus n'avaient laissé derrière eux que deux indices sur leur destination: les mots «Croatoan» gravé sur un poteau bien visible, et «Cro» sur un arbre.

    Depuis lors, explorateurs, historiens, archéologues et amateurs ont recherché ce qu'il était advenu des 115 hommes, femmes et enfants qui composaient la toute première colonie d'Angleterre sur le Nouveau Monde, indique National GeographicLes tentatives de résoudre ce mystère historique, le plus long de l'histoire des États-Unis, surnommé le mystère de la Colonie perdue, ont pris la forme de dizaines de théories mais n'ont pour le moment apporté aucune explication tangible.

    Lire aussi:

    Un avion léger disparaît dans le Triangle des Bermudes
    Trump vole le «triangle du pouvoir» de la chancelière allemande
    La voix de Linkin Park a mis fin à ses jours
    Tags:
    disparition, Lac Michigan, Triangle des Bermudes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik