Société
URL courte
3220
S'abonner

Le voilier russe Kruzenshtern, deuxième plus grand quatre-mâts du monde qui effectue actuellement une traversée d’entraînement, a réalisé une escale à Sète (sud de la France) à l’occasion de la Fête des traditions maritimes, du 27 mars au 2 avril 2018.

Le navire-école russe Kruzenshtern qui, après un autre navire russe, le Sedov, est le plus grand des voiliers traditionnels encore en activité, effectue actuellement une traversée d'entraînement. Il vient de réaliser une escale à Sète (sud de la France) du 27 mars au 2 avril 2018.

​Selon le service de presse de l'Académie balte de la flotte de pêche (établissement d'études supérieures basé à Kaliningrad), lors de la traversée de Barcelone à Sète, les élèves-officiers et les membres d'équipage se sont entraînés à différentes manœuvres à bord, ont mis de l'ordre à bord et ont nettoyé le système de climatisation.

Le navire-école russe a passé presqu'une semaine dans la ville française où la direction d'Escale à Sète, fête maritime qui a lieu tous les deux ans dont la première édition a vu le jour en 2010, a organisé plusieurs manifestations. Ainsi, les élèves-officiers ont visité plusieurs églises historiques, la Scène nationale de Sète et des musées. Leur rêve était de goûter des huîtres, des moules et des palourdes en provenance de l'étang de Thau, mais le service de presse de l'Académie ne précise pas s'ils ont pu le réaliser.

Selon le programme d'Escale à Sète, le Kruzenshtern «revient une fois encore pour confirmer le lien indéfectible qui s'est tissé au fil des escales entre ses 257 membres d'équipage et les Sétois».

Le Kruzenshtern est un quatre-mâts barque russe construit en 1926 en Allemagne sous le nom de Padua et remis à l'Union soviétique en 1946 au titre des dommages de guerre. Rebaptisé pour porter le nom de l'explorateur Adam Johann von Krusenstern, il est devenu aujourd'hui un navire école.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
traversée, visite, quatre-mâts barque russe Kruzenshtern, Allemagne, Kaliningrad, Barcelone, Sète, Russie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook