Ecoutez Radio Sputnik
    Asaad Haddad

    Ce Syrien a créé un fusil électromagnétique avec ce qui lui est tombé sous la main

    © Sputnik . Muhammad Najm
    Société
    URL courte
    161033

    Créer un fusil électromagnétique à partir de pièces de fortune ou concevoir des appareils fonctionnant sur batterie dans un pays meurtri par la guerre, c’est ce que fait ce jeune ingénieur syrien que la guerre n’a fait qu’encourager à inventer toujours plus. Sputnik vous invite à faire sa connaissance.

    La guerre a poussé de nombreux Syriens à confectionner des objets et à inventer des appareils tellement indispensables à la vie de tous les jours. Le jeune ingénieur syrien Asaad Haddad ne fait pas exception. Il a créé de ses propres mains un fusil qui fonctionne sur le principe de l'induction électromagnétique ainsi que toute une série d’autres appareils électriques. Aujourd’hui, il travaille à la conception de prothèses censées lire les signaux électriques du corps.

    «J’ai commencé à inventer à l’âge de six ans, alors, sous la supervision de mon père, avec qui j’ai fabriqué une lampe qui fonctionne sur batterie. Mon père s'occupait de la réparation des appareils électriques et je passais tout mon temps dans son atelier. Je m'intéressais à tout: comment ça marche, pourquoi ça fonctionne de cette façon et pas d’une autre. J'ai toujours essayé de faire quelque chose par moi-même, trouver mes propres solutions», avoue Asaad dans son commentaire à Sputnik.

    Asaad Haddad
    © Sputnik . Muhammad Najm
    Asaad Haddad

    Or, la situation dans laquelle se trouve la Syrie depuis sept ans n’a fait que l’inciter davantage à développer ses projets.

    «Quand la guerre a commencé, tous les appareils que je créais fonctionnaient sur batterie, car l’électricité coupait constamment. Par exemple, j'ai inventé une cuisinière à induction qui fonctionne sur batterie. Il y a des choses similaires en Chine, mais j'ai créé la mienne», explique l'inventeur.

    Asaad Haddad
    © Sputnik . Muhammad Najm
    Asaad Haddad

    Mais la conception dont il est particulièrement fier est sans doute son fusil électromagnétique. C’est encore au lycée que l’idée lui est venue à l’esprit. «J'ai essayé de le créer à l'université, mais c’est seulement maintenant que j’y suis parvenu», explique-t-il.

    Et d’ajouter que ce n’est que récemment qu’il a appris que des engins similaires étaient utilisés en Russie et en Amérique.

    «Maintenant, je veux concevoir un fusil sous-marin. Je veux l'assembler à partir de zéro dans mon atelier», conclut-il son récit.

    Lire aussi:

    L'armée israélienne détruit une batterie de défense aérienne en Syrie suite à des tirs
    Tout ce qu’il faut savoir sur les performances des nouveaux fusils Kalachnikov
    Explosion et incendie: le chargement d’une trottinette électrique vire au drame (vidéo)
    Tags:
    conception, fusil, ingénieurs, passion, invention, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik